Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Paris n’aime pas la neige

Pour une fois qu’on a un peu de neige à Paris, plus moyen d’aller photographier dans les parc publics.

Les jardins «non clos», sans grilles et accessibles toute l’année, sont traités en premier lieu pour que les usagers puissent s’y déplacer sans risque. Puis un certain nombre de jardins prioritaires sont traités par les jardiniers afin d’être réouverts au plus tôt. Les autres jardins ne sont traités et ouverts qu’ensuite.

Le promeneur aura certainement remarqué que le sol n’est pas de la couleur habituelle, et que la dernière fois qu’il y avait de la poudre blanche par terre, il n’était pas impossible que le sol soit glissant (conseil également valable pour les toilettes des boites de nuit). Ce principe de précaution « surtout zéro risque » se justifie dans des cas à haut danger, mais franchement 5cm de neige ! C’est nos amis québecois qui doivent rigoler.

On en est réduit à photographier à travers les grilles…

17 Comments

  1. Amis Lapons, passez votre chemin!

  2. Hi hi hi !!!
    25 cm de neige est tombée hier sur Montréal…
    Mais les parcs sont toujours ouverts !
    Et les patinoires aussi… Il suffit juste de se promener sur les trottoirs !

  3. C’est irritant, comme toutes les mesures qui nous oppriment en voulant nous protéger comme des’ bébés’ ; mais il faut comprendre que les autorités sont confrontées à des ‘bébés’ !

    Je m’explique : les pouvoirs publics sont responsables de ces parcs (ils sont ‘gardiens de la chose’ au sens de l’article 1384 du code civil) ; qu’un quidam glisse et se blesse, et il trouvera naturel d’invoquer la responsabilité des pouvoirs publics pour en avoir ouvert l’accès malgré les risques, et nombre de juges lui donneront raison (à l’inverse, si le magistrat le renvoie à ses propres imprudences et lui donne tort, il le tiendra pour le ressortissant hautain d’une caste insensible..)

    Nous sommes des peuples schizophréniques : nous exigeons la liberté, mais ne tolérons pas de nous voir confrontés aux risques et responsabilités liés à cette notion ; nous voulons consommer ‘pas cher’ mais nous ne supportons pas l’idée d’être mis au chômage parce que le produit acheté est fabriqué ailleurs ; nous ne voulons pas payer d’impôts (et pas même que les plus riches soient frappés par la progressivité de l’impôt, puisque tout le monde se met à les admirer pour leurs mérites présumés, ou par espoir de devenir riche un jour), mais nous déplorons que les services publics soient inefficaces …. par exemple pour dégager de neige les chemins de nos parcs.

    Tout cela nous éloigne de la photo.., derrière la grille du parc, et c’est bien triste.

  4. Les amis autrichiens se marrent pas mal aussi… Franchement ridicule ! Et bien d’accord avec Christian B.; il faudrait peut-être laisser ouvert et faire signer une décharge aux malheureux suicidaires qui ont quand même envie de s’y promener ? Monde de m…, comme dirait Georges.

  5. +1 avec Christian B. Venant des Alpes je trouve complètement ahurissante cette débauche d’interdictions et ces grands renforts d’articles dans les médias sur 5cm de neige en Ile de France.

    Comme le dit Christian, j’ai finalement l’impression que les petits humains que nous sommes ne sont plus du tout en mesure de vivre avec la nature et d’accepter les accidents ou les inconvénients que les intempéries peuvent causer directement ou indirectement. Pauvre monde coupé de sa terre ? Heureusement que les enfants (et les photographes ;)) ont l’air heureux de voir cette belle neige blanche recouvrir la capitale des gaules. Je crois que c’est la seule réaction saine à avoir, en plus on est content :).

    (bon mon propos est plein de raccourcis mais qu’importe ;)).

    Belles photos, surtout la deuxième.

  6. Pas de photos sous la neige et pas de bonhommes de neige pour les petits parisiens, réduits à la ramasser sur les capots des voitures 🙁

    (le parvis de la BNF était accessible : photos et glissades assurées !)

  7. une demie journée de libre dans ma formation, le 6X6 à portée de main, je traverse de Suresnes au père Lachaise en imaginant ce que j’allais pouvoir faire et… c’est effectivement plutôt grotesque ! Le gardien était tout gêné, je ne vous décris pas la tête des nombreux étrangers qui étaient comme moi tout penauds devant la porte fermée.

  8. Peut-être que le gardien ne sais pas qu’il peut changer les choses aussi n’a t-il pas les clés des portes?

  9. Il fallait en profiter lundi 😉

  10. Christian B ? Comme celui qui m’a vendu son agrandisseur, avant que l’on parte chacun de notre côté de l’Atlantique ?

  11. En tous cas, elle est top cette photo au travers de la grille, peut être une chance que cette grille soit restée fermée en fait…!
    @ChristianB : Le problème est surtout que les Français soient beaucoup plus épris d’égalité que de Liberté, il y a un grand malentendu dans la devise de la république en fait.

  12. @jay : non, rien à voir avec votre vendeur (je ne sais si je dois le regretter, ou m’en réjouir.. des fois que l’agrandisseur se soit révélé foireux)
    @Serge : je ne le voyais pas comme ça … (accepter la responsabilité qui va avec la liberté, n’implique pas de condamner le souci égalitaire … mais ce n’est pas le lieu pour tenter de ramener JJ. Rousseau à la place qu’il mérite à mes yeux). Amicalement.

  13. Déjà en 2005 ils avaient fermés presque tout les parcs. Que se soit les touristes ou les photographes du dimanche, tout le monde faisaient grise mine…
    Sauf au Luxembourg où une petite grille était resté ouverte pour le bonheur de quelques passants.
    J’avais pu me perdre dans un parc (presque) vide:
    http://unfinishedsympathy.deviantart.com/art/Le-Luxembourg-Paris-26287102

  14. +1 pour l’incompréhension de l’accès des parcs et jardins…

    Sur la schizo entre liberté et sécurité, je crois bien que c’est Benjamin Francklin (entre autres cerf-voliste ;o) qui a dit quelque chose du genre :
    « Celui qui accepte d’aliéner sa liberté à sa sécurité ne mérite ni l’une, ni l’autre ».

  15. @Christian B. : En fait, il ne m’a pas servi beaucoup, l’agrandisseur, j’ai changé de continent avant…
    C’était le pseudo, le B. aurait très bien pu être un ancien de mon club photo et fort bon photographe…
    Sur ce, je retourne marché dans la neige pour rentrer chez moi.

  16. Au moins, les photos restent autorisées.
    A Lyon, il semblerait que ce soit désormais compromis de shooter lors des manifestations, même pour les photographes de l’AFP.

    http://www.rue89.com/2008/12/17/lyon-pas-de-photos-maintenant-cest-comme-ca

  17. Tout cela est effectivement navrant de bêtise !
    Pour vous consoler (?) je vous offre une image de ce qui était « normal » en 70 …

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*