Modifier la configuration

En anglais on parlerait de “hacking” : Jeffery Friedl donne le mode d’emploi pour accéder à tous les réglages qui paraissent immuables — à utiliser si vous savez ce que vous faites, et à vos risques et périls (je n’ai pas essayé !).

  •  Jeffrey’s Lightroom Configuration Manager : permet de modifier en particulier les étiquettes des métadonnées, en plus des polices et autres éléments d’interface. Bien lire les instructions. L’idée est d’installer un fichier alternatif tirant parti de la conception multilingue de LR, il faut donc probablement partir de la version anglaise.

Modifier les cul-delampeLes cul-de-lampe (ornements de bas de colonne, c’est comme ça que ça s’appelle en imprimerie) sont modifiables via les préférences, onglet Interface, sous le menu “Marque de fin de panneau” (moins joli, hein ?). Certains motifs sont accessibles via le menu, mais vous pouvez ajouter vos propres motifs. En fin de menu, vous trouvez “Atteindre le dossier de fins de panneaux” qui vous mène jusqu’au dossier qui abrite les fioritures (sur mac : utilisateur > bibliothèque > support aux applications > Adobe > Lightroom > Panel End Marks).Vous pouvez donc créer vos fioritures perso, à condition qu’elles soient en .png (qui supporte la transparence).Et en bonus voici quelques cul-de-lampe perso à télécharger :angeldeuxangesdragondragondoublefriselysheronphoto1photo2Et un pense-bête pratique au début pour avoir toujours sous les yeux les principaux raccourcis de Lightroom :raccourcis