Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Le musée du Jeu de Paume censuré par Facebook

Laure Albin Guillot

 

La série des censures absurdes de Facebook continue avec la suspension hier pour 24h du compte du musée du Jeu de Paume. Raison : la publication de cette scandaleuse photo, prise dans les années 40, de Laure Albin-Guillot à l’occasion de l’exposition qui vient de s’ouvrir.

Le Jeu de Paume commente : « Nous avions déjà commis d’autres infractions par le passé, en publiant des nus de Willy Ronis et de Manuel Álvarez Bravo. Au prochain avertissement de Facebook, notre compte risque d’être définitivement désactivé. Aussi nous ne publierons plus de nus, même si nous pensons que leur valeur artistique est grande et que ces photographies, en rien pornographiques, respectent « le droit de publier des contenus de nature personnelle ».

Voici donc un musée national contraint à l’autocensure pour pouvoir communiquer avec son public via le réseau social dominant. Je me demande si le Ministère de la Culture et celui de l’Economie Numérique ont une position sur le sujet ? Facebook a de facto une position dominante dans les réseaux sociaux, or l’abus de position dominante est un délit qui s’applique dans un contexte économique, pourquoi pas dans un contexte culturel ?

MAJ 6/3/13 17h00

Une réaction du Jeu de Paume…

jeu_de_paume-2

13 Comments

  1. Sur http://t.co/rMZRd4KiBS : Le musée du Jeu de Paume censuré par Facebook http://t.co/G9EdKJQbbu

  2. RT @photofloue: Sur http://t.co/rMZRd4KiBS : Le musée du Jeu de Paume censuré par Facebook http://t.co/G9EdKJQbbu

  3. Pourquoi il y a un rectangle noir sur la photo ?
    C’est fessebouc qui l’a ajouté ou c’est photofloue qui s’auto censure ?

  4. Subir les excès de Facebook est l’exemple-type de la « servitude volontaire » dénoncée par la Boétie il y a 4 siècles et demi.

    Je ne suis pas « sur » Facebook et je suis libre : faites tous de même, et cessez de vous plaindre.

    Au passage, après 4 décennies de dénonciation des menaces sur nos libertés que représenteraient les pouvoirs publics, il est temps de se rendre compte que Big Brother est un sous-produit du libéralisme économique (Zuckerberg est un génial entrepreneur qui fait le bien de tous en cherchant le sien, n’est-ce pas Adam Smith ?) ; Big Brother n’est pas le produit des Etats (sauf peut-être des Usa qui nous espionnent ouvertement -cf. le réseau ‘Echelon’- et contrôlent d’ailleurs, en dernier ressort, ce merveilleux monde d’internet). D’ailleurs je vote pour élire député, par pour désigner l’administrateur délégué de Facebook.

    Enfin -pour finir de me rendre antipathique- j’ajouterai que voir censurer ces nichons, artistiquement photographiés ou pas, m’inquiète beaucoup moins pour nos libertés, que le matraquage de la (non)pensée unique dans les médias (telles la condamnation sans débat du protectionnisme, l’affirmation ridicule que la paix est due aux institutions européennes, la croyance que Tweeter sert à l’information ou les élucubrations dénigrantes qu’on lit en ce moment sur le président Chavez…).

  5. Un article de Laurent Chemla à propos de la liberté d’expression http://www.ecrans.fr/BBS-La-liberte-dans-sa-plus-simple,16001.html

    Des solutions existent pour faire respecter cette première des libertés. Encore faut-il que le législateur le veuille…

  6. @Ludovic : c’est le Jeu de Paume qui a republié l’avertissement reçu de Facebook, en y ajoutant le rectangle pour ne pas être puni deux fois !

  7. … et merci pour le lien vers cet article d’Ecrans.

  8. Merci Ludovic pour le lien.
    Merci Philippe pour ce travail intéressant (dans RP et sur photofloue)sur la censure numérique. De quoi se poser bien des interrogations… Mais avons-nous des moyens d’action ?

  9. #Meapilas Le musée du Jeu de Paume censuré par Facebook http://t.co/cHm7OLI9aX

  10. nous avons tous le choix individuel de ne pas utiliser les réseaux sociaux dont les méthodes nous déplaisent. Chacun pris séparemment cela n’a pas beaucoup d’impact mais en le faisant savoir autour de nous l’effet levier peut jouer. Et plus important nous devons éduquer nos enfants à avoir un esprit critique au lieu d’être des consommateurs passifs.

    A quant une alternative libre à F*book et autres?

  11. Scandaleuse censure, mais il faudrait d’abord se demander pourquoi vous utilisez Facebook ? Les gens se plaignent mais acceptent de s’inscrire à un système qui les a piégés dès le début de sa création. Facebook est fondamentalement un beau piège commercial à cons addictifs. Je ne m’y suis jamais inscrit et ce depuis le début. À croire que je réfléchis encore et que j’ai réfléchi depuis le début ! MDR

  12. « Au prochain avertissement de Facebook, notre compte risque d’être définitivement désactivé. Aussi nous ne publierons plus de nus »

    Trop fort, le musée NATIONAL !!!
    Va-t-il aussi décider de ne rien publier qui puisse offenser Leurs Altesses les émirs du Qatar, de la Corée du Nord, de l’Arabie Saoudite, de Walt Disney zr d’Amesys ???

  13. Binaire, absurde. Mais on peut aussi se passer de ces réseaux dits « sociaux »…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Salgado censuré par Facebook | photofloue.net - […] sans explication quelques jours plus tard) pour cause de publication — accrochez-vous — de la photo de Laure Albin-Guillot…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*