Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Photofloue en vacances !

Coupure estivale pour photofloue.net, pour cause de trek à Bali, le pays où les gens remercient qu’on les photographie.

De retour autour du 10 septembre, avec la nouvelle formule de Réponses Photo. J’en profiterai dans les semaines qui suivent pour remodeler photofloue et ses satellites, en tentant de mettre un peu d’ordre dans tout ça et d’ajouter deux trois trucs qui seraient utiles.

Si, entretemps, vous avez des remarques, idées, délires ou suggestions sur ce que vous aimeriez voir / lire / faire sur ce site (ou un autre), n’hésitez pas à laisser un message plus bas, je relèverai les copies à mon retour.

Bonnes vacances à ceux qui y sont encore et bonne reprise aux autres !

Philippe

8 Comments

  1. Bonnes Vacances Philippe …
    éventuellement j’aimerai bien revoir ici des « to do, ou projets » les petits exercices du début, où chacun participaient à sa façon …c’était amusant 😉

  2. Bonjour et bonnes vacances,
    et surtout merci pour les 10 conseils à propos de lr4.
    J’ai acheté LR4 mais je veux continuer à stocker mes photos ‘à ma façon’, et je veux simplement utiliser lr4 pour transformer les raw de mon d90 (toujours utilisé avec zeiss 35 distagon) en meilleurs jpegs que ceux qui sortent du d90. Ce n’est pas encore gagné, je ne suis pas convaincu, et je ne veux pas passer ma vie devant l’ordi.
    Je n’ai pas encore la meilleure solution ni trouvé le parfait mode d’emploi, mais il y a beaucoup d’aide heureusement, dont photofloue. merci encore, Philippe

  3. J’ai hâte de voir la nouvelle formule de Réponses Photo. Plus que quelques jours à attendre…

  4. Ayant comme un certain nombre de lecteurs de réponses photos collectionnées une grande quantité de magazine, je serai heureux de trouver une table de matières de tous les articles parus.

  5. bonjour

    j’ai déposé un précédent message à propos d’une suggestion d’article sur les prestataires réalisants des scans.

    il n’est pas présent ici.
    ai-je été modéré ? si oui, je veux bien en connaitre les raisons…

    bonne rentrée

  6. Bonjour Vincent,
    pas de trace de votre message, qui a dû se perdre dans le cyberespace…
    Il ne vous reste plus qu’à retenter votre chance 😉

  7. bonjour,

    revoilà donc mon message, en espérant que cette fois, tout se passe bien.

    j’ai une suggestion de dossier qui mériterait d’être traité par Réponse Photo :

    l’accorche :
    numériser soit-même ses négatifs, c’est investir dans un scanner et passer beaucoup de temps pour traiter ses archives / sa collection.
    alors, peut-on passer par un prestataire pour le faire ?

    quels sont les avantages/inconvénients de faire scanner ses supports par un prestataire ?
    quels coûts pour des numérisation « normale » permettant d’imprimer des 20×30 ?
    quels coûts pour des numérisation « pro » permettant d’imprimer des plus grands tirages ?
    quels sont les prestataires « dignes de confiance » en France, en Europe, voire ailleurs?

    une simple recherche sur google « numérisation négatif » et « numérisation diapositive » permet d’identifier une petite liste de sites (il y en a certainement d’autres)
    mais il est bien difficile de se faire une opinion sur la qualité des travaux réalisés.

    en espérant que me suggestion attire votre attention.

    Vincent

  8. @ Vincent3569.
    Je fais développer mes négatifs couleur (6×6 ou 24×36) par un petit labo de quartier (qui, certes, accueille aussi tous les étudiants en photographie de la ville…) selon une formule comprenant ledit développement et un scan complet (sans dépoussiérage) sur Epson V750 en ‘petite’ définition (2000×2000 pour le 6×6).
    Impeccable pour une publication internet mais aussi pour des tirages A4 (jamais essayé plus grand), le tout pour 10,50 € (le 6×6) ou 9,50 € (24×36.).
    Évidemment, je vous parle de Bruxelles, mais je crains bien qu’un numéro de RP consacré à la question ne portera pas sur cette ville..

    Quoiqu’il en soit, à moins d’être « pro » (auquel cas, JCB a fait un article récent sur un labo parisien où il avait scanné ses négatifs de voyage au Groenland – ou en Islande ?) ou d’avoir à pendre ses tirages à des cimaises, il ne faut pas trop se stresser sur le choix d’un labo pour scanner..

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*