Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Arles : vendredi 7 juillet

Dernier jour à Arles en photo…

Un petit coup de vélo via petites routes et paysages provençaux pour l’abbaye de Montmajour, lieu traditionnel d’expos lors des Rencontres.

montmajour

L’expo « monuments & paysages » rassemble les photographes John Davies, Bernard Plossu, Massimo Vitali et Jordi Bernardo.

vitali

Massimo Vitali et ses grands paysages pastels.

davies

John Davies, une découverte, surtout pour ses paysages panoramiques en couleur, agencés au milimètre.

dej

Une pause gastronomique, juste en face derrière le parking, à l’auberge de l’abbaye, si vous allez visitez les expos, organisez ça autour du déjeuner, c’était le meilleur repas de la semaine arlésienne… (tel 04 90 54 80 08).

Retour à Arles, pour le reste des expos. Dans celles à ne pas rater :

  • David Goldblatt : rétrospective sud-africaine
  • Anders Petersen : A propos de Gap et de Saint-Etienne, du noir et blanc très noir, avec beaucoup de grain, et des tranches de vie scotchantes
  • Les expos multi-auteurs du Méjan : au Capitole (Michael Ackerman…) et à la Chapelle (Sarah Moon…)
  • J’avais gardé l’expo de mon homonyme pour la fin, Samedi, mais la galerie Arena fait une longue sieste, pas vu donc…
  • A voir absolument, et ce n’est pas de la photo : Minotaures et Taureaux à la Fondation Van Gogh près des Arènes qui présente des gravures de Gustave Doré, Goya et Picasso
wip

Beaucoup d’expos dans les églises. Ici, le travail des étudiants de l’école de photo.

araki

C’est un peu étrange de voir des images d’Araki projetées dans une église…

Arles, c’est aussi le festival Off, toujours très convivial, avec ses projections, ses rencontres et ses lectures de portfolios… gratuites.

sylvie1

Marathon lecture de portfolios par Sylvie Hugues, rédac chef de Réponses Photo.

sylvie2

Dernier portfolio de la journée : de très beaux paysages urbains entre chien et loup. Je n’ai pas noté le nom du photographe (s’il se reconnaît…), mais je pense qu’on devrait le voir dans le magazine un de ces jours.

Le soir, c’est « la nuit de l’année », le quartier de la Roquette est envahi d’images et de projections de collectifs de photographes, agences de presse et magazines.

indien

projo

projo 2

Tout ça se finit tard nuit, dans une ambiance de fête… A l’année prochaine.

bières

One Comment

  1. Merci, cela donne envie d’y aller l’année prochaine.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*