Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Sténopé numérique

sténopé original

D200 1/2 s à 800 ISO

Dans la série « quelle est la différence entre un objectif à 500 € et un à 0 € ? » ou encore  » comment faire une photo floue avec un boîtier à 1500 € ? », voici le sténopé numérique. Le principe est simple : remplacez l’objectif par un trou d’épingle (« pinhole » en anglais).

Suivez le bricolo :

Procurez-vous un capuchon pour votre boîtier (je sais, c’est pas donné…), et faites un bon trou au milieu.

grand trou

C’est mieux si c’est plus au milieu que chez moi, mais c’est pas bien grave.

trou troué

Trouvez 1 cm2 de papier alu un peu solide (après expérimentation, le papier qui est au dos des tablettes de médicaments est pas mal) et une aiguille.

alu

Scotchez le papier alu de manière à masquer le trou.

scotch et aiguille

Faites un petit trou dans le papier alu (pas trop gros, mais vous pourriez expérimenter des tailles différentes).

ptit trou

Montez le tout sur votre boîter, et clic-clac. Vous obtenez l’image en début d’article (pour peu que vous croisiez un menhir).

Avec une petite optimisation (et petit nettoyage également car vous allez découvrir que votre capteur est sale), elle devient :

optimisée

Autre original :

arbre brut

D200 0,8 s à 640 ISO

Je m’attendais à du vignettage, il n’y en a pas. On peut toujours en ajouter…

arbre couleur

Désaturation et virage deux tons…

arbre duotone 2

A vous de jouer, il est bien possible que vos photos trouvent leur place sur le photoblog de photofloue

(cliquer sur les photos pour les agrandir)

33 Comments

  1. Avez-vous pensé à tous ces pauvres gens qui depuis des décennies se sont évertués à nous faires des objectifs quasi parfaits avec des boitiers pelin d’électronique ???!!! Y en a qui vont craquer, voire même se jeter par la fenêtre. Je n’ai jamais vu l’immeuble Nikon, mais du 50° étage ça peut être fatal, même pour un Nipon de 30 kilos… !

  2. Yes ! Javais déjà expérimenté la chose en suivant les instructions dans « Maîtriser votre Nikon D200″… C’est marrant à faire, mais gare aux poussières sur le capteur et à la qualité du trou…

    Pat

  3. ben moi je vais essayer… grande joueuse que je suis 🙂
    @ Serge: à force de perfection… il n’y a rien de tel que le retour aux sources, aux balbutiements, à la marrade…

  4. Temps de pose et surchauffe du capteur.
    Usure prématurée ou sans danger ?

  5. @ Loïs : temps de pose et chauffe du capteur ne dépassent pas 5 à 30 secondes… C’est comme pour une photo de nuit, a priori, pas de danger donc…

    Pat

  6. philippe… il faut qu’on se fasse des diners plus souvent si tu veux d’autres articles pour « photofloue »…

  7. les sténopés de tinange, visible sur le blog de « Photofloue »

    cherchez les « sans titre »

  8. Pour retrouver les sténopés de tinange (effectivement photoflouteur précurseur sur le sujet), sachant qu’il n’y a pas de moteur de recherche dans le photoblog, cliquez ici.
    J’ai ajouté un mot-clef « sténopé » à utiliser en cas de publication.

    @tinange maintenant que j’ai coché le sténopé sur ma liste de trucs à faire quand j’ai un moment, la prochaine étape c’est le lensbaby maison.

  9. merci 😉

    et moi je m’occupe de ma case « désaturation partielle »

    à bientôt !

  10. Dans la série Mac Giver fait de la photo, je crois bien qu’il me reste un vieux bouchon dans lequel je pourrais faire un trou… J’m’en vais essayer.
    RdV sur mon site dans quelques jours.

  11. Ca donne envie…

  12. un petit lien pour tous, il s’agit du travail de Felten et Messinger, la « caravana obscura » ou une caravane est transformée en sténoscope géant.

    http://www.contretype.org/fr/03/03_01_felten.html

  13. Amusant mais je ne m’y risquerais pas 😉

  14. bonjour,

    Je glisse discrétement mon blog de sténopé,
    qui me permettra de faire le lien pendant mon voyage en Lituanie.(avril-juin)
    N’hésitez pas à faire tourner.
    merci
    http://iamwill.over-blog.com/

    William

  15. Raté pour la discrétion, je viens de le mettre dans la liste des photoblogs 🙂

  16. Bonjour,

    Passionnée par la technique du sténopé que je pratique depuis plusieurs années, j’aimerais savoir si les images présentées ici ont été « nettoyées ». En effet, je pratique le sténopé numérique avec un boitier canon eos et j’ai une image constellée d’impacts circulaires de différente valeurs, le phénomène se produit-il aussi aussi avec un boîtier Nikon?

    Merci

    Béatrice Slasak

  17. Non, elles ne sont pas retouchées (sauf les deux dernières). Il faut que l’intérieur de « l’objectif » soit bien noirci pour qu’il ne fabrique aucun reflet — c’est peut-être ça qui cloche.

  18. Je ne sais pas, je fais le sténopé dans un bouchon de boîtier et le morceau l’alu est noirci donc pas de reflets, à priori… Enfin, je vais inspecter l’intérieur de près.

    En fait, je me demandais si ça ne venais pas du capteur CMOS, peut-être qu’avec un capteur CCD il n’y a pas ce problème…

    Merci de m’avoir répondu. Je vous tiens au courant de cette affaire…

  19. Bonjour béatrice,
    De votre démontration ici, j’avoue que ça donne envie d’essayer
    ce truc apparemment simple.

  20. bonjour jaly2,
    Pour en voir un peu plus, je mettrai bientôt en ligne des photos
    de l’exposition « Héliotropismes » qui se tient actuellement à Port la Nouvelle à moins que vous puissiez vous y rendre… travaux au sténopé numérique et argentique visibles jusqu’au 31 octobre.

    Allez-y, essayez le sténopé numérique ou argentique, c’est magique!

  21. http://www.monochrom.com/cc/monoc/shop/rmiArt001.asp?key=wg&val=382&mi=H4U482&text=

    Pour les « paresseux » comme moi… j’en ai acheté un « tout fait » sur ce site.

  22. Est-il en chocolat celui là?

  23. @ guido ce n’est pas que je suis paresseuse juste que j’avais pas trop le temps j’aime bien aussi le fait maison en tout cas un grand merci.

  24. Bonjour,
    J’ai beaucoup apprécié votre article. Je viens de rédiger un billet sur les sténopés sur mon blog et je me suis permis de mettre un lien de renvoi vers votre site
    Cordialement
    Pierre alias masmoulin

  25. Merci masmoulin, à mon tour je conseille de suivre le lien deux messages plus haut pour être redirigé vers une série d’articles sur le sténopé.

  26. Ca y est, j’ai essayé !

    Passez voir là :

    http://www.atelierpersonnel.fr/photoblog/index.php?showimage=74

    Vraiment bien comme idée, et très très vite réalisé (a condition d’avoir un bouchon a sacrifier !).

    Laurent

  27. Sténopé numérique ? un sympathique breton transforme des ‘bouchons’ de boitier, avec un grand soin, et vous les vend pour pas cher : j’en ai acheté un, et il est pratique, spécialement pour de telles photos expérimentales, de voir le résultat tout de suite
    son site : http://s192257538.onlinehome.fr/stenocamera/Materiel.html
    (j’avais tenté d’en acheter un via le site monochrom mentionné ci-dessus, mais ils n’en ont apparemment et ne communiquent qu’en allemand : ni en français, ni en anglais)

  28. ça marche pas mal mais sur un vrai sténopé il y a le point
    quelque part, ici nul part…
    Une solution?
    merci

  29. en principe, sur un sténopé il y a le point partout 😉 le « diaphragme » est minuscule, donc la profondeur de champ maximum. Ici, le trou a été fait avec les moyens du bord qui étaient limités, on obtient une meilleure définition avec un joli trou bien net fait à la perçeuse de modélisme.

  30. bonsoir
    avec quoi me conseillez-vous de percer le capuchon ? J’ai peur qu’en essayent de faire un trou avec un clou et un marteau je ne le casse…
    merci

  31. L’idéal est une mini-perceuse de bricolage, ou une percerette à main (pour préparer les trous pour les vis dans le bois). Pas de marteau en effet, et attention au cutter car les capuchons sont assez solides et il y a risque de blessure.

  32. Bonjour à tous,
    Je suis arrivée ici en fouillant sur le net pour trouver des infos sur le sténopé numérique.
    Je travaille sur un projet et j’ai besoin de photographier des arbres, silhouettes d’arbres, branches etc. Je n’y connais absolument rien à la photo et j’ai emprunté un reflex à un ami.

    J’ai bien suivi vos instructions mais les histoires, d’ISO, des focale et tout le reste j’avoue ne pas comprendre :/

    Quelqu’un pourrait m’aider s’il vous plait ? 🙂

  33. @ Moon
    Si vous travaillez avec un reflex numérique, ne vous posez pas trop de questions et procédez par expérimentations.
    Posez l’appareil sur un pied ou une surface stable car les poses seront un peu longues, réglez les ISO sur 800, choisissez le mode M (Manuel). Comme l’objectif est remplacé par le dispositif du sténopé, vous n’avez pas à vous préoccuper de l’ouverture. Faites une première photo avec 1 seconde d’exposition, et regardez le résultat. Si c’est trop sombre, essayez avec 2 secondes, si c’est trop clair avec 1/2 sec, et ainsi de suite jusqu’à trouver la bonne exposition.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le sténopé ou pinhole - Aquarelle, couleurs, papier, pinceaux _ masmoulin s’est jeté à l’eau - Blog LeMonde.fr - [...] http://www.photofloue.net/2007/12/17/stenope-numerique/ [...]
  2. Sténopiste 2 : Fabrication de mon premier sténopé – VizuPhoto - [...] un capteur d’appareil photo numérique. Je blague à peine. On peut faire des sténopés avec un appareil photo numérique…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*