Vous êtes toujours là ?

Retour de vacances, donc. Cela fait déjà quelques jours mais le rythme des iles met quelque temps à s’évaporer…

dauphins de l'ile Maurice

Vacances photo

3 semaines à l’ile Maurice = beaucoup de photos… dans les 3000. Ca fait 1000 par semaine, entre 30 et… 450 par jour (j’ai eu la main un peu lourde sur les dauphins !). Après le premier editing du retour, je n’ai pas vu une grande densité de chef-d’œuvres, l’ambiance était plutôt aux photos de famille et aux clichés touristiques. Non qu’on ne puisse pas faire de bonnes photos dans un pays naturellement photogénique, mais je trouve difficile de basculer en mode “photos sérieuses” dans ce contexte de vacances familiales. Résultat, un entre-deux avec un peu de frustration photographique d’un côté et, de l’autre, sans doute une petite lassitude familiale devant l’omniprésence de l’appareil. J’admire les photographes qui arrivent à faire des choses très personnelles avec leurs photos de famille…

090731-3342

Couchers de soleil photo

Je ne connais pas de photographes qui résistent à un coucher de soleil. Faut dire que c’est souvent plus beau en photo qu’en vrai.

beau comme un coucher de soleil

Livre photo

Que faire de toutes ces images ? Aux temps de l’argentique, sauf pour une période diapos qui posaient le même problème, il y avait les tirages qui revenaient avec les négatifs. Pas question d’attaquer l’impression à la maison, sous peine de soirées interminables et pas très intéressantes, reste donc les labos en ligne pour les tirages à la chaine, mais la vraie solution est le livre photo. Un produit qui a le vent en poupe, alliance idéale de la prise de vue numérique et de la valorisation des images, que ce soit dans un contexte familial, en relais de l’album photo et ses coins auto-décollants, ou dans une recherche plus créative.

flora

Internet photo

Ca faisait du bien de casser le rythme relationnel avec internet (que je fréquente également professionnellement avec assiduité), mais l’utilisation de Flickr et Facebook étaient quand même bien pratique pour partager les photos en temps réel avec famille et amis. Ces outils sont d’un usage différent d’un photoblog personnel, et très complémentaires.

arc-en-ciel-triptyque

Budget photo

Il faut que je pense à intégrer le cout du kiné dans mon budget photo (voir 2,5 kg). Dans un excès de zèle, j’avais laissé quelques optiques à la maison. Dont, stupidement, mon 20mm. Et les superbes arcs-en-ciel de Maurice ne rentrent pas dans un 24.

noir et blanc

Matos photo

L’ordinateur portable fait maintenant partie du matériel photo à emporter. Avec un disque dur de sauvegarde, et les câbles qui vont avec, ce n’est plus un sac photo qu’il faut emporter, mais une valise d’électronique. Il a fallu que je fasse de la place en fin de séjour sur le petit disque dur de mon MacBook Air (un “videur de cartes” de luxe) : ces photos de vacances à elles seules pèsent 45 Go. Les RAW du D700 tournent autour de 13 / 15 Mo, et en plus je double en JPG quand je passe au noir et blanc. Au retour, les choses ne sont pas réglées non plus : mon disque dur photo arrive à saturation, il fait pourtant 1 To.

drive-by shooting

Eté pas très photo

Voilà finalement un été pas très photographique. Pas pu aller à Arles car trop de travail (peut-être le week-end prochain pour la cloture des expos ?), pas de workshop, ni de projet photo. Il va falloir que je me rattrape cet automne.

Et vous, vos vacances furent-elles photographiques ?