Ca y est, depuis quelques mois, Sony faisait miroiter son futur reflex 25 millions de pixels (24,6 précisément), force maquettes à l’appui. Eh bien il est officiellement là, présenté quelques jours avant l’ouverture de la Photokina.

C’est donc un “full-frame” (plein cadre, c’est à dire que le capteur est au format des films 24×36) tout à fait dans la lignée des reflex Sony précédent, prenant le relais des Minolta chers aux argentistes. Placé tout en haut de la gamme, il ne revendique pourtant pas ouvertement le statut pro. Est-ce un renoncement face au duopole Canon – Nikon que Sony juge impénétrable, ou Sony estime-t-il qu’il lui manque encore quelque chose pour afficher cette étiquette (une solide gamme d’objectifs par exemple) ? Quitte à sortir le cran au-dessus dans les années qui viennent ? Toujours est-il que le A900 (lire alpha 900, mais tout le monde semble avoir renoncé à trouver la lettre grecque sur son clavier) a de sérieux atouts pour séduire les amateurs avertis. Voir le détail des caractéristiques sur le site de Sony : présentation générale et  caractéristiques techniques. Avec un prix officiel de 2800 euros, qu’on voit déjà affiché à 2500, dans les eaux du nouveau Nikon D700, c’est pas donné, mais jouable.

Le match s’impose donc et, vu les résultats du D700, il y aura de la bagarre…

Quelques autres photos (cliquez dessus pour les agrandir, et encore un coup pour les voir en très grand) :