Photo André Zucca

Les actualités du nouveau Réponses Photo s’ouvrent sur une double page à propos du livre intitulé Controverses : une histoire juridique et éthique de la photographie, et de l’exposition Des parisiens sous l’occupation.

Depuis environ un mois, cette exposition à Paris crée la polémique. Intitulée initialement “les parisiens sous l’occupation“, elle présentait des photos couleurs d’André Zucca sans faire mention du fait qu’elles avaient été commandées par le Signal, magazine pro-allemand. Les images montrent des parisiens et parisiennes insouciants, joyeux et élégants, profitant du soleil sur les terrasses de cafés et les jardins publics. Rien sur le sort des juifs, encore moins sur la résistance.

La réaction de bon nombre de médias a permis à la Ville de Paris d’en prendre conscience, de rebaptiser l’exposition et d’afficher à l’entrée un texte d’avertissement. Françoise Denoyelle, historienne de la photo et professeur à Louis Lumière, a été une des premières à réagir. Elle a entre autres écrit un ouvrage sur “la photographie d’actualité sous le régime de Vichy” aux éditions du CNRS. Elle revient ici sur cette polémique, en prolongement de l’article de Réponses Photo et à la demande de la rédaction, avec un texte très complet sur les réactions en chaine suscités par cette expo.

Ce texte a été placé dans notre nouvelle rubrique Points de vue, accessible par le menu en haut de page, et qui a pour vocation d’accueillir les contributions de ce type.

Lire le texte de Françoise Denoyelle “Une saine polémique”

Voir le livre Controverses : Une histoire juridique et éthique de la photographie sur Amazon.

Pendant qu’on est dans la polémique, je recommande la lecture de l’éditorial de François-Marie d’Andrimont sur photographie.com La seconde mort d’Yvette Troispoux. Les archives de cette grande petite dame de la photographie sont dispersée dans d’étranges conditions, alors que Françoise Denoyelle avait arrangé leur rachat par la BNF.