nikon-ds3-d3s_14_24_front-rm-eng

Ca y est, on peut faire des photos sans lumière. Le nouveau record de sensibilité vient de franchir la barre des 100 000 ISO avec le Nikon D3S annoncé aujourd’hui. D’accord, ce nombre vertigineux ne s’affiche pas officiellement, il faut pousser les déjà impressionnants 12 800 ISO de 3 IL, en position “Hi3” pour atteindre le mur de la lumière (il y a bien le mur du son…). Mais quand même. Certes, on attend un certain moutonnement et un contraste très relatif quand on en arrive là (les tests diront précisément ce qu’il en est), mais toujours est-il qu’à cette sensibilité-là, l’appareil décode mieux que l’œil.

Le reste des caractéristiques du D3S est un peu éclipsé par ces z’isos fantastiques, mais ne devrait pas décevoir, dans la lignée du D3 : format “Fx” full frame 24×36, vidéo HD jusqu’à cette sensibilité extrème, et des images plus mieux bien que le D3, et plus vite. Dans toutes les caractéristiques revues et corrigées, j’apprécie particulièrement la fonction de déclenchement silencieuse (ou en tous cas moins bruyante), disponible sur demande.

Les détails à venir dans le numéro de Réponses Photo à la sortie imminente, et probablement dans le suivant pour une prise en mains plus complète, voire un vrai test si disponible.

Et voilà une des premières vidéos (promotionnelles Nikon)