Merci aux premiers interprètes qui m’ont envoyé leur “tirage”.

Si j’en juge par ces contributions, l’expérience devrait être intéressante. Donc allez-y, lancez-vous même si vous ne vous considérez pas comme un as du traitement d’images. Il y a de nombreuses variables sur lesquelles jouer assez facilement pour personnaliser la photo : les tonalités de gris, le contraste, la densité, la netteté, le flou, le cadrage…

Il n’y a rien à gagner, mais il n’y a rien à perdre non plus !