Inéluctable ? Picto, un des plus grands labos pro vient d’annoncer qu’il jette l’éponge du développement argentique. Fin juillet, il n’assurera plus le développement des films E6, C41 et n&b. C’est l’Atelier Publimod qui prendra le relais, en espérant que la concentration des commandes permettra un volume suffisant pour maintenir des prestations de qualité professionnelle.

Le numérique a, comme pour de nombreux autres secteurs, déstabilisé le marché des prestations photographique professionnelles, les labos cherchant à restructurer leurs offres, à l’instar de Picto et de son service Picto Online.

L’Atelier Publimod est réputé pour la qualité “artisanale” de ses traitements.
Le développement N&B garde, à l’Atelier Publimod, une particularité qui nous permet de donner à chaque photographe une attention spécifique. En effet, chaque film est inspecté, son développement est évalué à l’œil en cours de traitement et peut donc être ajusté selon le résultat souhaité. Nous avons également, spécialement pour répondre au maximum d’exigence, sélectionné trois révélateurs différents qui nous permettent de faire face à toutes les situations.

Merci à Arnaud Bouteloup pour l’info