P050111PS-0210

President Barack Obama and Vice President Joe Biden, along with members of the national security team, receive an update on the mission against Osama bin Laden in the Situation Room of the White House, May 1, 2011.

Chapeau à Télérama.fr pour avoir eu l’idée de demander au célèbre photojournaliste David Burnett de commenter la photo de la “situation room” de la maison blanche pendant l’opération Ben Laden. David Burnett connait bien la maison, et explique comment travaille le photographe Pete Souza pour obtenir ses clichés de la vie quotidienne à la White House.

Pete Souza est du genre petite souris et fait partie des murs : “Je peux vous garantir que personne sur l’image ne pose pour Pete Souza”. Ses photos (enfin, celles retenues par le service de presse) sont visibles sur un compte Flickr, régulièrement alimenté. Elles sont en effet très justes, sans mises en scène, tout en étant des images officielles — en phase avec la personnalité de la présidence.

P050111PS-0106

President Barack Obama makes a point during one in a series of meetings in the Situation Room of the White House discussing the mission against Osama bin Laden, May 1, 2011. National Security Advisor Tom Donilon is pictured at right. (Official White House Photo by Pete Souza)

P050111PS-0475

President Barack Obama talks with members of the national security team at the conclusion of one in a series of meetings discussing the mission against Osama bin Laden, in the Situation Room of the White House, May 1, 2011. Gen. James Cartwright, Vice Chairman of the Joint Chiefs of Staff, is seen on the screen. (Official White House Photo by Pete Souza)

P050111PS-0522

President Barack Obama listens during one in a series of meetings discussing the mission against Osama bin Laden, in the Situation Room of the White House, May 1, 2011. (Official White House Photo by Pete Souza)

P.S. J’ai un peu la même tête que les personnes sur la photo quand je regarde 24h Chrono. Et je dois voir à peu près la même chose que ce qu’ils regardaient. Sauf qu’eux c’était en vrai.