Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Vos points de vue

Quelque chose à dire (à propos de la photographie !) ? C’est ici, la parole est à vous dans les commentaires.

39 Commentaires

  1. rbigan@gmail.com'

    Bonjour,
    ce n’est que indirectement la photo qui est l’objet de ce message.
    en octobre dernier j’ai été visité et mes objectifs (type L canon) et mon 5d notamment sont partis.
    lundi soir dernier un appel d’une personne se présentant de « reponse photo » me demande si une offre de réabonnement m’interresse. soit je paie par CB et je reçois une facture acquittée (45€). il suffit que je lui donne mes N° de CB, elle m’affirme que le site est sécurisé mais quand je lui demande l’adresse du site je comprends que je dois passer par elle’ et donc lui faire confiance. Elle éta
    je préfère payer par chèque, donc elle doit m’envoyer l’offre.
    Depuis pas de nouvelles, ce qui est troublant c’est que mon abonnement n’avait effectivement pas été renouvelé, je préfère l’acheter en librairie.

  2. rbigan@gmail.com'

    désolé je n’avais pas terminé.
    la personne au téléphone était très intéressées de savoir si je faisais toujours de la photo!
    bilan : je me cloître, je change d’adresse; je suis visé ou quoi?

  3. bonvarlet.pierre@wanadoo.fr'

    Bonjour,

    Je suis abonné depuis de nombreuses années à RP. Je cherche sans succès un site web du magazine qui compléterait le magazine. Je pense qu’aujourd’hui un tel complément est presque indispensable ainsi qu’une adresse courriel pour communiquer avec les lecteurs.
    Par ailleurs, je constate chaque mois qu’un cadeau est offert aux nouveaux abonnés alors que les fidèles dont je suis n’ont droit à rien. Je voudrais rappeler aux responsables des abonnements que, dans tout business, vos meilleurs prospects sont vos clients !
    Enfin, je viens malgré cette ingratitude de renvoyer pour la nième fois mon chèque pour un abonnement de 2 ans!
    Cordialement,
    Pierre
    PS. Merci de transmettre à RP si vous avez une adresse…

  4. baudeconde@free.fr'

    Bonjour,
    Depuis peu j’utilise un CANON 5D MARK II et surprise aucune possibilité d’ouvrir le format RAW !!
    Le traitement de mes photos est effectué via PHOTOSHOP CS3

  5. baudeconde@free.fr'

    Désolé une partie seulement de mon texte est visible. Selon mes sources le format RAW du 5D n’est pas compatible avec PHOTOSHOP CS 3 Il est nécessaire de travailler soit avec CS4 ou lightroom 2.
    Apparemment je fais partie des pertes de la guerre du format:certes. Ce que je ne tolère pas c’est qu’aucune revue n’avait annoncé ce problème et étant donné l’investissement et les conséquences je trouve les tests légers.

  6. gabsriel@gmail.com'

    Bonjour

    Réponses Photo offre un espace de discussion sur le web ? J’en ai rêvé !

    Bon plus sérieusement, à la lecture du dernier hors série sur le N&B, plus particulièrement le « forum », un goût amer s’est emparé de ma bouche. J’ai l’impression qu’une idée reçue tenace est largement reprise par les photographes en général, les photographes argentiques en particulier.

    Les capteurs numériques (hormis, le Foveon) n’enregistrent que les informations de luminance. La couleur arrive après, par interpolation de la matrice de bayer. En bref, un apn numérique « voit » en noir et blanc et pas en couleur !

    Plus en détail, la couleur intervient au moment de la création du fichier jpeg dans l’appareil. Ainsi quand l’on travaille en RAW, on obtient les données brutes, de luminace d’un côté, et de chrominance d’un autre côté avant interpolation, « création » de la couleur. Ce qui s’affiche alors sur notre écran (de l’appareil et de l’ordinateur), n’est (en RAW) qu’un aperçu jpeg en fonction des réglages de l’appareil, ce n’est qu’une interprétation couleur faite par l’appareil.
    Nous somme dont libre de caler l’appareil en mode N&B (filtré ou non), ne serait-ce que pour avoir un aperçu non parasité par la couleur.

    Enfin, pour moi, la photo numérique a la particularité d’ajouter un outil essentiel : l’histogramme. Notre oeil photographique peut voir en N&B, l’appareil numérique enregistre en N&B, et l’histogramme donne une information extrêmement précise sur la répartition des gris dans l’image.
    On a appris également, en RAW, à exposer à droite pour concerner le plus de détails possible dans les ombres, tout en évitant de cramer les zones claires. S’ajoute à cela des possibilités différentes en terme d’étendue dynamique suivant le capteur utilisé : Fuji propose une dynamique étendue, certains capteurs privilégient les hautes lumières, d’autres les basses lumières.

    A partir du moment où l’on a intégré tout cela, il me semble malvenu de dire que le numérique, ça se passe en premier lieu en couleur, et que pour commencer le N&B il faut repasser en argentique. C’est du protectionnisme involontaire !

  7. dechangy.philippe@neuf.fr'

    Bonjour !
    J’aimerais avoir votre avis sur une expérience récente, à savoir que jusqu’à présent je ne jurais que par les réflex ( je suis possesseur d’un Nikon D80+50 F.1.8), et puis , comme ça, pour voir, j’ai acheté un compact sympa ( un Canon G11)
    Surprise, il se trouve que , d’une part je trouve que les photos au G11 me satisfont autant que celles de mon réflex (objectif très piqué du G11 ) et que d’autre part, je prend plus de plaisir avec ce compact dans la mesure où il est plus « facile » à trimballer ( poids, encombrement) et qu’au niveau de la prise en mains il me fait penser à un bon vieil argentique ( genre Nikon FM3A, Leica M6) , ce qui fait que je prend beaucoup plus de photos qu’avant. Bien sûr, je n’ai pas le plaisir de la visée du réflex avec le G11, mais avec l’entraînement……….
    Qu’en pensez vous ? J’aimerais avoir l’avis de ceux qui ont acheté ce type de compact , fatigués de trimballer avec précaution leur réflex cher et lourd, et qu’en pense Philippe Durand ? .

  8. philippe@photofloue.net'

    Gabs, ne pourrait-on dire qu’il en est de même des films noir et blanc qui n’enregistrent que des nuances de luminosité dans chacune de leurs couches ?!

  9. philippe@photofloue.net'

    Philippe,

    Si on a l’habitude de dire que le matériel ne fait pas la photo, cela ne veut pas dire que deux appareils différents feront la même photo. Bien entendu, on ne fait pas les mêmes images avec un 6×6, une chambre, un gros reflex ou un compact. Il faut choisir l’appareil qui correspond à ce qu’on veut photographier, et avec lequel on se sente bien, et si c’est un compact (de luxe, quand même avec le G11 !) pas de problème.
    J’ai depuis quelques mois un Leica X1, très différent de mon Nikon D700 habituel, vu qu’il est nettement moins encombrant, je l’ai à portée de main quand autrefois je n’emportais pas le Nikon. Et il a une focale fixe, donc c’est encore une autre histoire…
    Et j’utilise aussi un panoramique Horizon, un Diana et un Holga, un petit pola iZone (avec pellicules périmées)… l’important comme vous le dites c’est de se faire plaisir !

    Honoré que vous me demandiez mon avis, mais je ne voudrais pas être le seul ici à donner mon point de vue…

    Philippe

  10. contact@annadestrac.com'

    Bonjour,
    une petite demande concernant le magasine Réponse Photo. C’est pour moi (et de loin) le meilleur magasine technique sur la photographie, mais j’aimerai parfois qu’il sorte un peu des sentiers battus en abordant d’autres types de photographies un peu moins répandu.

    C’est une demande très intéressée car il y a un thème que j’aimerai particulièrement que vous traitiez. Pratiquant la plongée sous-marine depuis maintenant deux ans c’est tout naturellement que j’ai commencé à investir dans du matériel photographique sous-marin (d’abord un caisson étanche pour mon reflex, puis des dômes pour mes objectifs, un flash…). Outre les questions concernant mes investissement je me suis retrouvée très rapidement confronté à des tas d’autres questions lors de la prise de vue : comment bien retrouver tous ses réglages sous l’eau, comment réussir à bien lire les informations dans le viseur avec un masque et un caisson entre le dit viseur et l’œil… Des questions que j’aurai aimé voir abordées dans un magasine technique de qualité tel que le votre.

    Je sais bien que c’est un sujet qui ne concerne que très peu de photographe mais pourquoi pas une fois de temps en temps aborder un type de photographie un peu différent ? J’ai bien vu cette année que vous n’aviez pas souhaité faire un énième numéro sur le nu. Peut-être une bonne occasion pour parler d’une technique photographique moins répandu ?

    Cordialement.
    Anna

  11. thierrybriend@free.fr'

    Bonjour,
    Dans l’interview accordé à R.P (hors-série n°10), Sebastiao Salgado évoque des chargeurs de batterie à énergie solaire.
    En prévision d’un voyage en autonomie de plusieurs semaine, je suis à la recherche de renseignements concernant ce type de materiel.
    Toute information est la bienvenue …

  12. freddy_lombard@hotmail.fr'

    Magnifique numéro consacré presque entièrement au noir et blanc partiellement à l’argentique que nous sommes des millions à pratiquer et qui a vraisemblablement trouvé sa vitesse de croisière : ceux qui voulaient passer au numérique l’ont fait. En revanche on sent bien un frémissement constitué de deux vagues bien distinctes : les jeunes qui s’y mettent et les plus vieux qui s’y remettent, pratiquant ou non le numérique en parallèle. Pour preuve en est le nombre croissant d’inscrits ou de curieux qui passent sur les forums consacrés à la photo « traditionnelle ». Encore bravo ! Vous êtes courageux, réalistes, passionnés… A quand un dossier comparatif sur les pellicules couleur encore disponibles ?

  13. tuveuxmaphoto@wanadoo.fr'

    @ Briend… Jetez un œil au « Vieux campeur » à Paris, ou sur leur site.

    http://www.auvieuxcampeur.fr/nos-produits/camping-rando-petit-materiel/chargeurs-solaires

  14. vdanube@hotmail.fr'

    Bonjour,
    J’ai beaucoup de mal a retrouver un article d’un numéro précédants : pour cela je doit rechercher dans chaqu’un des sommaire des numéros un par un. De plus la page « commander les ancien numéros » à disparue : elle faisait un petit récapitulatif des précédants numéros.
    Photoflou.net étant très proche de la rédaction du magazine, Pouvez-vous proposer à la rédaction d’ajouter un sommaire général de l’année écoulée dans un numéro annuel (par exemple le numéro guide d’achat de décembre) de plus ça peut relancer la vente des anciens numéros.

    Merci de faire suivre
    Danube

  15. vdanube@hotmail.fr'

    Dans mon article précédent, je parlais de l’excellant magasine « Réponse photo » : je pense que tout le monde avait compris, mais il est toujours mieux de préciser.

  16. wistiti@gmail.com'

    J’ai vu des photos de Bernard Plossu à Charleroi.

    Je me dis que ce gars, aussi simple et sympa puisse-t-il être, n’a pas un très grand talent photographique.

    Osons le dire…

  17. grfr24@orange.fr'

    Bonjour !
    Avez-vous envisagé avec la rédaction de Réponses Photo de mettre en ligne les conférences faites à la FNAC. Situé en province, un tel lien nous intéresse au sein d’un club photo .

    Pouvez-vous m’indiquer si un sommaire électronique existe pour me permettre de retrouver rapidement un article, un test de matériel paru dans RP que je conserve précieusement
    Merci à vous

  18. annnelise@hotmail.com'

    Bonjour !

    Besoin de conseils avisés sur la vente de photos, domaine qui m’est complétement inconnu. Je suis une passionnée, mais mal renseignée en ce domaine !

    Premièrement : que penser de l’offre de Darqroom (je me suis inscrite cet été) de mettre en vente une de mes photos via leur site « ART DEQO » avec seulement 12% sur le prix de vente qui me reviennent?

    Deuxièmement, c’est là surtout que j’aurais besoin de vos témoignages : Comment se vend / se négocie une photo ou bien un reportage avec la presse ?
    J’ai été contactée par Bayard Presse quant à certains clichés sur la Toscane. Quelles sont les pratiques en ce domaine ?
    Quels prix ?

    Merci à tous, n’hésitez pas à éclairer mes chandelles !

  19. leopoldbaiwir@gmail.com'

    Bonjour,
    Y aurait-il parmi vous un possesseur de Fuji X100 ayant réussi à installer le nouveau firmware (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué … et en anglais) et qui pourrait m’expliquer clairement la procédure à suivre ?
    Merci d’avance !

  20. giorgio_vasari@hotmail.fr'

    Bonjour,

    J’ai cessé de lire Réponses Photo depuis un an environ après de nombreuses années de fidélité, je me contente maintenant du guide d’achat annuel. A mes yeux, c’est un magazine de technicien ou d’ingénieur qui se prévaudrait d’un point de vue «artistique».

    Il tient depuis trop longtemps un discours fort consensuel et d’une grande vacuité, se limitant bien souvent à des propos techniques et n’abordant que rarement des considérations plus intellectuelles ou les évacuant si vite, sans ménagement, sous prétexte d’un verbiage conceptuel.

    Dès lors, les mêmes références technico-culturelles sont inlassablement ressassées, toutes disciplines adjacentes comme la philosophie, la littérature et même la métaphysique paraissent parfaitement étrangères. Ainsi, les enjeux majeurs de la photographie contemporaine se bornent essentiellement au dytique argentique / numérique, ou, noir et blanc / couleur.

    En principe, l’Art permet à l’Homme d’élever sa condition mais si on le restreint à des considérations purement techniques le débat demeura invariablement confiner au dérisoire, mais manifestement beaucoup s’en satisfont.

  21. isisbernard@gmail.com'

    @Vasari … et je suppose qu’à l’inverse vous espérez trouver des photos dans Platon, Montaigne ou Nietzsche ? Je les lis, et je n’en ai pas trouvées ;-) (En revanche, on doit à Marcel Proust des allusions intéressantes à la photographie, qui ont été recensées dans un formidable livre de Brassai : « Marcel Proust sous l’emprise de la photographie », Gallimard).

    Quoiqu’il en soit, je n’attends pas d’un mensuel photo qu’il ait les ambitions que vous décrivez, et « Réponses Photo » me paraît être celui qui accorde le plus de place aux photographies proprement dites.

  22. giorgio_vasari@hotmail.fr'

    @christian B

    Remarque confondante : mon dessein est d’aller glaner un propos théorique sur l’Art et par extension sur la photographie, cela va sans dire. Il parait tout à fait inconcevable d’aborder une oeuvre en se limitant à une analyse purement plastique.

    Ce n’est pas moins un manque d’ambition qu’une omission, volontaire ou non, d’une réalité de la photographie contemporaine d’une complexité bien plus vaste que ne le laisserait transparaître les quelques notions pratiques dispensées, l’acte ne fait pas foi.

    Pour mieux vous en convaincre, jugez la place consacrée aux matériels, aux photos et aux idées sous-jasantes qu’elles expriment, l’omnipotence d’une rubrique est patente, ce qui dessert gravement toute crédibilité et relègue toute interrogation intellectuelle.

    Profitons de la large diffusion du mensuel pour délivrer un message de bonne tenue tout en nous prémunissant de l’indigence et l’insuffisance d’un discours feignant de se dissimuler derrière une technicité exacerbée.

    Sans chercher des exigences démesurées, souffrez qu’on puisse faire preuve d’un certain niveau de réflexion sans pour autant être taxé de pédanterie.

  23. philippe@photofloue.net'

    Très intéressant, le concept d’idée sous-jasante.

  24. isisbernard@gmail.com'

    @Philippe/PHotofloue : ;-) !!!

  25. giorgio_vasari@hotmail.fr'

    @philippe | photofloue

    Il fallait bien évidemment comprendre «sous-jacente», très pertinente et constructive remarque.

  26. philippe.garnier10@orange.fr'

    Quel serait, selon moi, le compact idéal ?

    Photographe de mode pendant 35 ans, j’ai  » donné  » dans le transport de deux lourdes valises de matériel !, si bien que désormais  » à la retraite « , je ne peux me résoudre à recommencer avec le numérique ce que j’ai connu avec l’argentique. Je me suis donc interressé au compact que l’on mets dans sa poche.
    voici mon portrait-robot :
    un déclenchement instantanné, immédiat! (je n’ai pas encore trouvé)
    un viseur clair à 100%
    un objectif 24-140mm à ouverture constante f:2
    un grand capteur
    un pare-soleil incorporé
    une bague multifonctions autour de l’optique
    une bonne autonomie
    quand au flash, je ne m’en sert que trés peu
    Pourquoi la réactivité au déclenchement semble être un problème insoluble pour les fabricants ???

  27. cocagne2@free.fr'

    Ah cette recherche du compagnon de pocbe, une vraie quète initiatique telle celle du Graal sangre real de la photo.
    Plus nous progressons et moins nous le voyons venir malgrès les farfadets et les sirènes.
    J’ai concrétisé trois fois et trois fois je n’ai trouvé dans la coupe qu’un breuvage qui trompait la soif sans désaltérer.

  28. leopoldbaiwir@gmail.com'

    Le compact idéal ?
    Pour moi, il faut d’abord arrêter d’associer « compact » et « de poche » !
    Quelle est la dimension d’une poche « standard » ? Manteau ? Veste ? Pantalon ? Jean ? …
    Donc, oublions la poche et voyons les concepts de compacité, de légèreté … et d’efficacité.
    Pour moi donc, le « compact » idéal existe : le Fuji X100 (voire son petit frère le X10) ! Il suffit de débrayer toutes les fonctions inutiles (à chacun ses préférences) et ce boîtier s’emporte partout, sans risque de scoliose, dans un petit sac discret !
    Cela dit, une version « light », moins chère, se vendrait mieux : l’optique est géniale (je ne suis pas très zoom), la réactivité en AF est améliorable mais il suffit de travailler en manuel, « à la Leica » et hop ! :-)
    Bonnes photos à tous !

  29. cocagne2@free.fr'

    Le cahier des charges de Phillipe Garnier me parait une base saine de prospective,bien sur ensuite on peut faire du vélo sans dérailleur c’est même un style très nouveau urbain et de la voiture sans essuie glaces mais il faut rester dans le désert dans ce cas.
    Le compact en somme est une sorte de mulet, bête à tout faire sans noblesse mais présente dans toutes les grandes campagnes militaires, on ne leur dresse pas de mausolée mais sans eux pas de chair à canon prête à en découdre.
    le compact doit il tenir ou pas dans une poche ? Vaste débat qu’on peut déjà réduire si on pose un critère d’emploi : Le photographe ne doit pas être identifiable en tant que tel parce que telle une prothèse son boitier qu’il soit menu ou gros déforme son vêtement ses poches ou pend au bout d’une sangle ce n’est pas pour jouer au voleur d’images à l’espion ou au paparazzi mais par simple souci de réserve et de correction vis à vis des gens en général.Un compact doit savoir se faire oublier de longues heures et en même temps être toujours prêt à proximité de l’index droit.
    La map manuelle bien sur mais la map instantanée est essentielle donc petit capteur et snapshot ou grand capteur et hyperfocale lisible car pour l’instant l’instantanéité des compacts est toute relative. Qui peut le plus peut le moins et passer dix minutes à caler les réglages d’un appareil à vocation de photo instantanée consiste à ne manger que les carottes de son jardin.

  30. stan@stanphoto.be'

    Bonsoir à tous,

    Le compact idéal est un rêve d’un possesseur d’un réflex haut de gamme avec des zooms 2,8 et quelques focales fixes lumineuses et qui est fatigué de trimbaler tous ce matos.

  31. stan@stanphoto.be'

    Mais étant donné que j’ai pu me gâter avec des beaux objectifs, je suis à la recherche de matériel plus léger que je pourrai avoir toujours avec moi. Bien entendu, cela ne devrait pas sacrifier la qualité d’image et être simple d’usage (je n’ai pas l’envie de lire le mode d’emploi), ergonomique quoi!
    Je lis les différents articles concernant les solutions pour voyager léger. Compact ou un panecake pour mon réflex?
    Très tenté par le Fuji X100, qui sur papier correspond à mes attentes.
    J’ai pu l’essayer le mois dernier et je remercie encore la personne qui me l’a prêté.
    J’ai d’abord été dérouté par cet appareil qui brulait aléatoirement les photos. Bon, je suis tombé sur un mauvais numéro dont il faudra changer l’obturateur.
    Je suis donc passé un en manuel avec la méthode d’analyse d’exposition la plus précise qui soit. Essais et erreurs. A ce moment, j’ai pu apprécier la discrétion de l’appareil, la rapidité de l’autofocus, la luminosité du viseur et sa légèreté.
    Tellement que lors des premiers déclenchements le boîtier pivotait de 30°. En placant mon index gauche sous la semelle le problème a été résolu.
    Quitte à travailler en manuel, j’ai coupé l’autofocus. Et là, super génial un échelle avec la profondeur de champ en surimpression dans le viseur. Et super-bof, la bague de mise au point commande un moteur électrique qui commande les lentilles. Et voilà le X100, que j’avais placé sur un piédestal, vient de tomber.
    Je vais donc attendre avant de m’offrir un compact idéal.
    Et tant que Fuji doit revoir sa copie, s’il peut glisser un capteur X-Trans (pour sa meilleure dynamique) et prévoir des flashs commandable à distance. Et, je connais un réflex qui va mordre la poussière.
    Bonne nuit.

    Stan

    PS: Bon, comme je n’ai pas lu le mode d’emploi j’aurai pu probablement mieux exploiter le boîtier.

  32. cocagne2@free.fr'

    Bah le compact idéal est le phantasme d’un ancien utilisateur de compact digital, déçu par le coté aléatoire de ces presque appareils et qui s’est résolu à revenir au reflex qui eux entre temps avec l’electronique les capteurs et la batterie avaient fait du gras et de la gonflette .
    Au fond on voudrait un reflex moderne pas plus gros que les anciens reflexs du genre Fuji AX3 ou 5 et avec map de reflex d’aujourd’hui

  33. alexaina@msn.com'

    Le compact idéal: 1 mix du Fuji X100 et du Ricoh GXR… amélioré!

    Une construction étanche et solide
    Un bosselage servant de poignée pour la préhension
    Un poids suffisamment conséquent pour la stabilité (~350g)
    un mini flash décentré et haut perché pour le fill-in
    un viseur d’angle type Fuji X100 avec assistance à la map
    Ecran dorsal orientable en tous sens et tactile (fonction désactivable via bouton on/off)
    2 molettes AV/AR + 2 bagues multifonctions sur l’objectif
    Sélecteur de mode rotatif incluant 3 pré-réglages utilisateur
    Zoom 24-150 f/2 macro sur capteur 1 » 10 Mpx stabilisé avec adaptateurs x0,5 _ x1,4 et x2 sur pas de vis
    Focales fixes f/1,4 _ 2 ou 2,8 sur capteur APS 16 à 24 Mpx stabilisé autorisant les 6400 Iso
    Pare-soleil téléscopique incorporé
    AF de course bi-mode actif ou passif
    Format Raw DNG universel
    Rafale à 5 i/s sur 25 vues en Raw
    Vidéo en 1080 50p
    Wifi et Gps: soyons fous!
    Connecteurs HDMI, Display port et USB 3
    Synchro flash externe + E/S Mini-Jack
    Déclenchement instantané
    Une touche pour 2 fonctions + Quick menu

    Voila, c’est juste l’idée de départ pour dégrossir ^^

  34. alexaina@msn.com'

    Rectif: Capteur 10 Mpx de 1 pouce… pour garder un objectif de taille « raisonnable »!

    PS: si en + cet apn prépare le café…

  35. alexaina@msn.com'

    J’avais oublié: un obturateur silencieux, bien évidemment!

  36. cocagne2@free.fr'

    Le café s’il ne le prépare pas il peut le remuer au moyen de son mini pied incorporé.

  37. leopoldbaiwir@gmail.com'

    Bonjour,
    J’ai récupéré les objectifs suivants :
    – Som Berthiot F 25 f 1.9 cinor N° 599983
    – Jos.Scneider&Co Kreuznach Germany N° 296737 Tele-Xenar F:3.8 f = 7,5 cm DRP
    – Schneider-Kreuznach Xenon 1:1,5 / 25 2668137
    Quelqu’un les connaît-il ? Ils sont vieux et usagés !

  38. p.delville@laposte.net'

    Bonjour à Vous. Quelqu’un pourrait-il me renseigner? J’aimerais faire tirer mes photos par le web (whitewallou autre). Le problême vient du fait que je n’arrive jamais à en envoyer (que ce soit la famille ou amis), que ce soit par mon adresse avec la poste ou free.fr. J’ai déjà essayé pas mal de fois et toujours l’échec. Donc si quelqu’un pouvait m’aider ou me renseigner, je lui en serais reconnaissant. Merci. Patrick

  39. philippe.garnier10@orange.fr'

    Tu trouveras des réponses à ton problème en te procurant le N° 229 d’avril 2011 de RP , remarquable N° pour qui s’interresse au noir et blanc. Negatif+ me semble un bon labo N&B, mais il y a aussi PICTO bastille, Central Color, …ou moi ( non, je plaisante )..

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>