Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Réponses Photo 270 : osez et dosez le flou

couve270

Dans tous les kiosques à la plage comme à la ville, le numéro 270 de Réponses Photo vous attend.

Une connexion internet défaillante ne me permet pas de vous montrer quelques doubles pages comme d’habitude, mais voici néanmoins le traditionnel édito de Sylvie Hugues, de retour d’une tournée d’expositions à travers la France :

 

Le choix des images

Comme je vous le disais dans mon précédent édito, j’ai profité de l’été pour parcourir la France en suivant la route des festivals. Malgré plusieurs milliers de kilomètres, je n’en ai visité que quelques-uns, tant les manifestations photographiques sont nombreuses dans l’Hexagone. Je ne me plaindrai jamais de cette explosion de l’art photographique, même si certains rendez-vous manquent visiblement de moyens et de consistance pour être à la hauteur de leurs ambitions. Tout le monde (du moins dans le microcosme…) critique Arles et ses célèbres Rencontres, mais beaucoup envient son succès et cherchent à le copier… Les Rencontres d’Arles sont devenues pour les photographes un incroyable carrefour d’échanges et de partage. Et cela, aucun autre lieu (à part Perpignan dans le cadre du Photojournalisme) ne peut le proposer. Au-delà du programme officiel, ce sont les lectures de portfolios, les animations impromptues, les maisons et magasins transformés en galeries éphémères qui font l’attrait de la semaine d’ouverture du festival. Chaque photographe essaie de présenter ses projets, de convaincre un éventuel sponsor, un critique, un journaliste… Tout cela est à la fois excitant et… épuisant !

En ce qui me concerne, aller dans les festivals c’est aussi le plaisir de rencontrer des lecteurs. Je garde bien présent à l’esprit que si Réponses Photo dure depuis 270 numéros (plus de 20 ans) c’est grâce à vous. Parce que chaque mois, vous êtes fidèles au rendez-vous et nous vous en remercions du fond du cœur. Souvent dans ces discussions, des lecteurs nous demandent comment nous choisissons nos portfolios et autres Nouveaux Regards. Le débat est toujours fertile, surtout quand certains critiquent nos choix, comme ce fut le cas avec le numéro du mois dernier “spécial regards d’auteurs”.

La question se cristallise souvent sur la “notion d’Art”. Définir ce qui est artistique et ce qui ne l’est pas est un vaste sujet, dans lequel je n’entrerai pas ici. Je dirai juste que nous avons deux fils conducteurs qui sont plus des intuitions que des positionnements dogmatiques : primo, nous privilégions les écritures photographiques où l’auteur exprime une originalité et une personnalité quitte à préférer des images sombres et tristes (parfois, je le reconnais…) à des œuvres aux couleurs vives où l’auteur propose la énième version de reflets de bateau sur l’eau ou une vision académique de paysages connus de tous… Secundo, nous privilégions l’impact qu’aura une série photo dans le magazine. Certaines images fonctionnent très bien sous forme de “tableau”, c’est-à-dire encadrées et mises au mur. De même, certains tirages séduisent grâce à la texture d’un papier ou à la précision d’une épreuve grand format. Une fois reproduites dans le magazine et malgré tout le soin que nous apportons à l’impression, ces œuvres peuvent perdre une bonne partie de ce qui faisait leur cachet. Et à l’inverse, certaines photos a priori peu spectaculaires prennent à notre sens un vrai intérêt quand elles sont rassemblées dans la maquette d’une double page.

Chaque mois, nous prenons des risques : parfois ils sont gagnants (nous avons revu cet été pas mal de photographes désormais reconnus qui ont eu leur première publication dans RP et qui s’en souviennent !). D’autres fois, nous faisons des erreurs, bien sûr, mais l’essentiel, je crois, est de sortir des photos “standardisées” que vous pouvez voir partout… Ce mois-ci encore, avec notre dossier sur le flou, nous allons sûrement susciter la controverse. Mais n’est-ce pas le rôle d’un magazine photo comme le nôtre que d’ouvrir le débat et de permettre à chacun, chez lui ou dans son club photo, de jouer au “D’accord / Pas d’accord” ?

Ps : Je vous rappelle que vous pouvez voter pour votre “Zoom” préféré sur le site du Salon 
de la Photo et gagner une invitation. Réponses Photo soutient le photographe Ljubisa Danilovic.

One Comment

  1. Un numéro sur le flou, sans article de PhilippePhotoFloue : tout fout l’camp ! 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*