Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Arles 2014

Arles 2014

C’est reparti pour une édition des rencontres d’Arles ! La cuvée 2014 est un peu particulière car c’est la dernière année confiée à François Hébel, aux commandes de la manifestation depuis 2002. Pas de véritable thématique donc, plutôt une composition personnelle :  » Arles est une scène théâtrale à l’échelle d’une ville. Une invitation aux Rencontres, c’est un coup de projecteur intense sur une oeuvre. Les artistes nous comblent en préparant leur présence avec une énergie extraordinaire. La formule actuelle des Rencontres est unique au monde. Après avoir dirigé 15 éditions, je vais quitter les Rencontres d’Arles, j’ai eu envie d’une merveilleuse parade avec des photographes et des collections dont la présence est inédite aux Rencontres, et de grands artistes qui ont marqué le nouveau format créé en 2002. » Disons-le de suite, Arles 2014 n’est pas une grande cuvée, on attendait un feu d’artifice concocté par François Hébel pour son départ, mais on a eu une année très moyenne. Certes, la configuration des lieux, le nombre d’expos, l’ambiance de la semaine d’ouverture font qu’Arles est toujours unique et vaut le voyage quelle que soit la programmation, mais cette année ne restera pas dans les mémoires. Heureusement, il y avait toujours le off de Voies Off, et le off du off par les photographes ou galeries qui dégotent de petites boutiques non louées (il y en a hélas beaucoup à Arles), mais cet extra est réservé à la semaine d’ouverture alors que les expos durent tout l’été. Les expos sont visibles jusqu’à fin août. Le programme complet est sur le site des rencontres. Si vous êtes équipé d’un smartphone, téléchargez l’app gratuite qui vous facilitera la sélection des expos et évènements : sur iPhone, sur Android. Voici un petit journal des 48 heures passés à Arles cette semaine d’ouverture.

De retour sur photofloue.net après un petit passage à vide dû à un emploi du temps débordant et un déménagement… Nouveauté à venir :  dans les semaines prochaines, quelques chroniqueurs contribueront à photofloue pour faire partager leurs découvertes et leurs humeurs.

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*