Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Réponses Photo 264 : La photo sans (vrai) appareil photo

01_Couv 264 OK 2

Dans les kiosques, boites aux lettres et tablettes, voici le numéro 264 de Réponses Photo, consacré à la photo… sans appareil photo. Enfin, sans les appareils dont Réponses Photo parle à longueur d’année. Place donc aux sténopes, Holga, Polas, smartphones et autres appareils qui ne visent pas la perfection photographique, bien au contraire. C’est la tendance LoFi (le contraire de HiFi, Haute Fidélité), qui est en plein boom actuellement, comme un antidote à la perfection numérique.

J’ai eu le plaisir de contribuer à ce dossier piloté par Julien Bolle, en particulier pour vous faire découvrir quelques apps pour mobile susceptibles de titiller votre créativité (les liens directs arrivent dans un article suivant de ce blog).

Mais je laisse la parole à Sylvie Hugues pour son édito qui vous résume l’esprit de ce numéro.

 

Ouvrir des portes, sans en fermer d’autres…

Un dossier entier consacré à la photo sans (vrai) appareil photo ? Voilà qui a de quoi intriguer. Certains vont se demander ce qui nous prend, à Réponses Photo, de nous intéresser aux appareils jouets, aux Polaroid ou même aux apps qu’on applique aux images prises avec des smartphones. En réalité, ce n’est pas la première fois qu’on consacre des articles à ce qu’on pourrait appeler la photo alternative ou photo LoFi en langage “jeune” (“LoFi” étant la contraction de Low fidelity). La photo au sténopé fut souvent présentée dans nos pages tout comme des portfolios réalisés avec des appareils Holga. Les expérimentations ont toujours existé dans l’histoire de la photographie et les pratiques dites “pauvres” ont toujours cohabité avec les approches technicistes qui font appel au nec plus ultra du matériel. Rien de nouveau de ce côté-là, à chacun sa personnalité et ses outils. D’ailleurs le smartphone n’est-il pas, d’une certaine manière, le prêt-à-photographier du XXIe siècle ? Toutefois, en arrière-plan, la situation a changé. Une question d’air du temps, d’envie d’autre chose. Il suffit de traîner dans les magasins photo pour sentir un regain d’intérêt, notamment chez les jeunes, pour toutes les pratiques visuelles qui permettent d’obtenir un rendu décalé. L’idée c’est de prendre le contre-pied de la perfection de l’image numérique et de lui donner un cachet artistique, une note vintage…

Cela peut paraître paradoxal alors que les fabricants d’appareils photo s’échinent à sortir des modèles bardés de millions de pixels de plus en plus performants qui exposent parfaitement et permettent de photographier dans la semi-obscurité, défiant la définition de la photographie : écrire avec la lumière. En fait tout se passe comme si, plus les appareils étaient sophistiqués et puissants, plus l’être humain avait besoin de prendre des chemins détournés, de revenir à une certaine authenticité, à une certaine tradition. C’est d’ailleurs amusant de constater que la plupart des apps sélectionnées par notre spécialiste Philippe Durand reproduisent des effets des films argentiques, (voilés, périmés…), ou des procédés photographiques du XIXe siècle ! Curieuse époque… D’ailleurs, vous auriez dû voir ma tête quand j’ai découvert l’app qui transforme un smartphone en cuvette de révélateur ! Elle s’appelle Koloid et le principe est de doser la chimie et de l’appliquer sur l’image latente en faisant doucement remuer votre téléphone pour que le liquide couvre toute la surface. Ainsi l’image apparaît sur votre écran comme au labo argentique ! Certes c’est un peu gadget mais c’est assez révélateur (c’est le cas de le dire !).

Toutefois, nous ne tomberons pas dans le piège de ces effets de mode. Nous ne dirons jamais qu’un smartphone est l’équivalent d’un “vrai” appareil photo, ni que tout se vaut du moment qu’une image est créée et partagée. Non, nous restons photographes et nous avons envie de replacer toute cette agitation “branchée” dans une culture de l’image qui nous importe tant. Nous voulons montrer tous les aspects de la photographie, des auteurs les plus classiques aux expérimentations les plus étonnantes. Ouvrir des portes nouvelles sans fermer celles qui nous ont façonnés et fait rêver depuis si longtemps…   Juste une extension du domaine de la créativité…

Le sommaire

(cliquez sur les vignettes pour agrandir)

02_Sommaire_264_OK-103_Sommaire_264_OK-2

 

Et une petite promenade dans quelques pages…

5 Comments

  1. bonjour,
    je cherche à vous contacter via un mail… mais force est de constater que cela n’est pas faisable…
    en fait, j’ai lu attentivement (enfin je crois) votre présentation d’hipstamatic dans le dernier numéro de réponse photo… et je ne trouve nulle part comment et où peut-on acquérir (acheter) les différents combos que vous présentez pages 30 et 31…
    sur l’app store d’itunes, il n’y a qu’un choix limité… et pas ce que vous présentez…
    sur le site d’hipstamatic, je ne suis pas plus avancé….
    pouvez-vous m’éclairer à ce sujet. en vous remerciant

    jean-luc

  2. Bonjour Jean-Luc

    Pour me contacter, il suffit de laisser un commentaire, comme vous venez de le faire, ou par mail philippe(à)photofloue.net.

    Les combos sont ce qu’on appelle dans le jargon Apple des achats « in-app ». Dans l’app Hipstamatic, quand on est du côté où l’on voit l’objectif de l’appareil (pas celui où on prend la photo), il y a un petit chariot de supermarché. En tapant sur celui-ci, on accède à la « boutique » où l’on peut acheter des packs.

    Certains correspondent à des combos cités dans l’article, d’autres sont des… combinaisons de films et objectifs figurant dans des packs différents. Attention, il est possible que certains ne soient pas disponibles, car ils sont des éditions limitées, mais ils finissent toujours par revenir sous forme de promotion à un moment où un autre.

  3. merci pour votre réponse. j’ai vu en effet le caddie grande surface…
    j’espérais pouvoir passer aussi par un autre biais… (pas de téléphonie mobile dans mon cas, et pas toujours du wi-fi..)
    dès que l’occasion se présente, je vais explorer tout cela.

    grand merci

    jean-luc

  4. Page 24, il est question du Lumia 1020. Mais la photo présente le Lumia 920 et son objectif, somme toute, bien plus discret.

  5. Bien vu SirDeck, vous avez tout à fait raison. Le Lumia 1020 a un gros œil au milieu du front. Nous étions focalisé sur l’interface que nous voulions montrer, et n’avons pas réalisé que nous avions changé de modèle en fond.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les meilleures apps pour la photo LoFi | photofloue.net - […] le numéro 264 de Réponses Photo, j’ai sélectionné pour vous les meilleures apps iPhone (et essayé de trouver des…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*