Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Réponses Photo 258 : éloge du corps par les femmes

Réponses Photo 258

Ca y est, rentrés ? Pendant que vous vous doriez brûliez sur les plages, l’équipe de Réponses Photo suait (au propre comme au figuré) pour vous concocter le numéro mensuel habituel. Car, voyez-vous, Réponses Photo est un magazine mensuel. Cela signifie qu’il paraît tous les mois. TOUS les mois, pas juste quand il y a des annonceurs pour financer quelques pages de pub. En effet, cher lecteur, chère lectrice, vous attendez ce rendez-vous chaque milieu de mois, et aucune raison de vous en priver pour une raison aussi futile que le calme publicitaire ou de vulgaire vacances. Donc la rédaction de Réponses Photo ne part JAMAIS en vacances. Mais ne le répétez pas, c’est contraire au code du travail.

Devant la chaleur ambiante, une solution simple : enlever quelques couches. Ce qu’a fait Sylvie Hugues dans ce numéro (non, pas elle personnellement, j’écris ça au sens figuré). Mais il vaut mieux que je lui laisse le clavier pour l’édito qui présente ce numéro 258, dont le dossier est consacré au corps vu — et surtout  photographié — par les femmes.

Où sont les femmes ?

Cela faisait longtemps que ça me travaillait… et que j’avais envie de me pencher sur cette question : existe-t-il un regard spécifiquement féminin sur le nu et sur la vision du corps ? Sans doute parce que je suis une femme, sans doute aussi parce qu’à force de voir des dossiers sur ce thème j’étais frappée par le peu de propositions féminines… Pendant plusieurs années, nous avons proposé un numéro “spécial nu”. Ce genre s’inscrivant à part entière dans l’histoire de l’art, il était logique de le traiter au même titre que le portrait ou le reportage. Un peu fatigués de s’entendre dire que nous le réalisions juste pour voir nos ventes progresser (ce qui est archi faux ! c’était un numéro qui se vendait comme les autres, voire un peu moins…). Un peu lassés aussi par des portfolios qui finissaient par se ressembler d’une année sur l’autre, nous l’avons arrêté. Mais, au fond de moi, je continuais à m’interroger et, à l’occasion de discussions informelles, je me suis rendu compte que le sujet intéressait pas mal de monde. Alors j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée à la recherche de portfolios féminins, originaux et contemporains. À la recherche aussi de réflexions et de visions qui puissent, modestement, faire un peu avancer le débat. J’ai consulté pas mal d’ouvrages, découvert de nombreux sites, rencontré plusieurs femmes photographes qui interrogent la représentation du corps. Et force est de constater que les regards sont d’une incroyable variété et qu’il y en a autant qu’il existe de sensibilités et d’approches culturelles. Nous avons donc essayé que notre dossier soit le reflet de cette richesse. Des nus sculpturaux de Sylvie Blum (qui fait la couverture de ce numéro) aux copines sexy de Katharine Cooper, en passant par les autoportraits fictionnels d’Emmanuelle Bousquet, sans oublier la nouvelle génération qui bouscule les idées reçues. La jeune Karolin Klüppel en est un bon exemple : devant la surreprésentation du nu féminin et s’inspirant des codes de la peinture classique, elle met en scène des éphèbes dans la nature et revendique le droit des femmes à photographier des hommes !

Certains, je le sais, nous accuseront de racoler et seront choqués par certaines images. Comme si une femme devait forcément faire des photographies douces, poétiques et vaguement romantiques. D’autres, à l’inverse, me considéreront peut-être comme une militante féministe coupable de discrimination positive… Bref, j’attends vos courriers, notre page “Vos réactions” est là pour ça !

En attendant, au cœur de cet été, notre thématique a aussi pour but de vous inciter, tous, femmes ou hommes, à oser la photo de nu et de corps. Encore trop de clichés et de lieux communs sont attachés à ce genre. Le numérique a libéré les styles et les esprits. Il a facilité toutes les audaces (plus besoin d’aller chercher ses photos au labo !). Mais cette liberté nouvelle a été trop souvent utilisée pour des travaux bâclés et répétitifs. Alors, c’est vrai, j’espère beaucoup découvrir de nouveaux regards féminins qui renouvelleront ce genre difficile, des regards qui naîtront, peut-être, à la suite de la lecture de ce numéro…

Le sommaire complet :

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

03Sommaire258_2

 

Petite visite illustrée de ce numéro 258 de Réponses Photo

04Evénement_258-1 05OuvSylvie Blum_258 06Bousquet_258 07Cooper_258 07dKarolin Kluppel_258 07epour en savoir plus -1 08Exemple_258 09Lightroom 5_258 10ActuMatos_258 11Test Canon EOS 70D_258 12Test Pentax K-50_258 13Pancakes_258 14Test_Scan_258 15Expos_258 16Festivals 258

 

Ce numéro est déjà en vente depuis une quinzaine de jours, n’oubliez pas de l’acheter avant l’arrivée du suivant !

4 Comments

  1. Pas très convaincu par ce numéro et ce pour de multiples raisons.

    La femme dans les lieux abandonnés… où est la cohérence ? Vu et revu de surcroît.

    La femme nue qui sort du musée Grévin… où est l’intérêt ?

    Le flou, en veux-tu en voilà pour faire artistique… bof !

    Les nus masculins… tendance et… cherchez la composition !

    J’en passe et des meilleures.

    Larrain et l’article sur le graphisme sortent du lot. Encore que son bouquin, pour ceux et celles qui l’ont parcouru, est inégal.

  2. Le corps par les femmes,
    Un numéro d’été qui mériterait de rester en vue l’automne venu
    La profession se féminise, et la photographie a sûrement à y gagner.
    Ce numéro de réponses photo en fait la preuve.
    La sélection des auteurEs présentées montre une photographie sensible, intelligente et qui parle d’humain, elle fait place au sens.Cette plongée dans l’intime, jusqu’à l’introspection, donne une photographie sincère, sans soucis de l’esthétique à toute force, la technique restant un moyen et non une fin, que toutes ces photographEs en soient remerciées.
    De plus ce numéro est riche en infos, avec un beau survol de ce qui se fait de bien en librairie dans le genre.
    Merci à toute l’équipe pour ce choix courageux qui visiblement dérange!

  3. Numéro où la seule photo d’un nu vraiment belle, à mes yeux, soit celle de … 1939.

  4. A propos de l’éloge du corps par les femmes;la photographie de la couverture du magazine n’est pas un peu trop esthétisée?
    Les filles ??? réveillez-vous.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*