Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Canon G1 X, Fuji X-Pro 1 : les frontières se troublent

L’année démarre fort pour les annonces de nouveaux matos. Après le gros Nikon D4, voici le petit gros Canon G1 X et le gros petit Fuji X1 Pro.

Le G1 X est un compact, mais pas si compact, avec un capteur d’une taille proche d’un APS-C, au format 3 x 4. 14 millions de pixels, un zoom 28-112 f/2,8-5,8, montant à 12800 ISO, enregistrement Raw, le G1 X rentre clairement dans la catégorie des gros compacts pour amateurs avertis et pros. Ce créneau commence à prendre forme (Leica X1, Fuji X100 et X10 …). Plus vraiment des compacts, proches des hybrides à objectifs interchangeables, marchant sur les platebandes des kits reflex premiers prix… les frontières se troublent. Au niveau des performances comme du prix, annoncé autour de 700 € (disponibilité probable en mars).

De son côté, le très attendu Fuji X-Pro 1 rejoint la famille des compacts à objectifs interchangeables, sans pour autant se fondre dans la famille des gammes existantes d’Olympus, Sony ou Panasonic. Fuji prend la catégorie par le haut avec un capteur APS-C de 16 MPx, un jeu de focales lumineuses (18mm f:2, 35mm f:1,4 et 60mm f:2,4 macro), le viseur hybride du X100, et une construction sans concessions. Et un prix qui devrait aller chercher du côté des reflex semi-pro.

La découverte du Canon G1 X en vidéo :

8 Comments

  1. La notion de « réflexe », en numérique, m’a toujours laissé perplexe. Réflexe voulait dire, autrefois, que l’image que l’on voyait dans le viseur était celle qui impressionnait le film. c’est pourquoi on parlait de visée TTL (through the lense). Mais en numérique l’image que montre le viseur électronique est celle qui se forme sur le capteur. Donc les APN sont toujours « réflexe ».

  2. L’étymologie de reflex est le latin reflectere. Il y a donc une histoire de miroir là-dedans, et celui-ci est toujours présent dans les reflex numériques, mais pas dans les autres APN.

  3. … comme quoi, le passage par le latin a toujours du bon !

  4. Sans oublier le Panasonic Lumix GX1…

  5. …à condition de faire l’impasse sur le viseur !

  6. Et bien moi j’ai un Samsung NX 100 dont je n’ai vraiment pas à me plaindre et au niveau des photos j’ai bien peur que nombre de ceux encensés, pour leurs qualités soit réellement tout à côté de sa qualité, et marchent un peu à côté de leurs pompes. D’autant que les optiques Samsung si elles sont rares sont de très bonnes qualité, et samsung en fabrique pour pentax. Il n’y a guère que le côté plastique du boitier qui laisse perplexe mais il est extrêmement doux au toucher. C’est très simple je dormirais presque avec. Ce n’est évidemment pas un reflex puisqu’il n’a pas de miroir et est en visée directe mais quel appareille photo. Le NX 200 fait mieux du point de vu des Isos , évidemment avec le 100 il faut s’arrêter à 1250 après c’est beaucoup moins bon. Par contre l’écran est vraiment excellant, pas besoin de lunettes, pas besoin de viseur. En tout cas ils nous changent des éternels canicons…

  7. Le terme réflexe vient du fait que ce type d’appareil a effectivement un miroir derrière l’objectif qui renvoie la lumière, donc l’image sur un verre dépoli où cette dernière se forme. A strictement parler seuls les appareils photographiques utilisant ce procédé de visée peuvent et doivent s’appeler réflexe.
    Donc: 1-les APN n’en sont pas, et la plupart des pseudo-réflexes à viseur électronique n’en sont pas exactement non plus à moins d’avoir recours au procédé ci-dessus décrit.
    Autre précision, avoir une visée réflexe ne garantit pas de voir 100% de ce que le film ou capteur va enregistrer. Seuls les hauts de gamme le garantissent ; les autres oscillent entre 92 et 96%.

    Quant à Samsung, ils produisent des appareils de qualité avec d’excellentes optiques, cependant leurs performances n’atteignent toujours pas les niveaux (bruit en hautes sensibilité, latitude d’exposition, sans parler de logiciel de traitement, ou dans le cas, surtout de Fuji, de spécificité de conception du capteur–Canon également mais à un degré moindre, quant à Nikon le fabricant de ses capteurs est Sony) de certains Canon, Nikon voire Fuji à taille de capteur égale. Pour avoir un avis comparatif encore faut-il avoir comparé, c’est en général plus prudent.

  8. Pardon mais je ne voie pas où est le problème? Je ne pense pas que vous, vous adressiez à moi? Toute fois ce ne sont pas réellement les performances de Samsung sur le plan strictement photographique qui font défaut ,ce sont surtout les performances sur le plan des vidéo qui ne m’intéressent pas, qui laissent un blanc. Encore une fois je n’ai pas à m’en plaindre…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*