Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Moriyama inspire le FujiFilm FinePix X100


Si j’ai bien compris, ce spot publicitaire pour le FujiFilm FinePix X100 a été conçu par une agence de publicité de Hong Kong. Ci-dessus la version courte, mais la version longue qui suit est beaucoup plus forte. L’inspiration de Daido Moriyama est patente, d’autant plus que ce photographe japonais emblématique de la génération post 68 travaille avec un compact (un Ricoh en l’occurence).
Voilà qui change des codes publicitaires trop vus de l’univers photographique (pitié, plus de petits enfants qui soufflent leur gâteau d’anniversaire en contrejour, de bandes de djeunz à Disneyland et de jeune fille qui court sur la plage !).

2 Comments

  1. Fuji s’inspire de Moriyama et d’Araki, pour être plus précis. Dans la version longue, certains passages sont des reproductions quasi exactes de clichés d’Araki : le bouquet de fleur à 0.21, le chat à 0.32, la fille à 0.49, le yakuza à 0.54, la fille à 1.26 … et tant d’autres ! En effet, ça fait plaisir – et en même temps à ce niveau là c’est presque du plagiat.

  2. Au moins pour une fois les publicitaires n’ont pas fait dans le kitch du jeune photographe plein de réussite grâce à un beau joujou plein de technologie.
    Qu’il y ait inspiration ou plagiat de l’univers de certains grands photographes japonais, le clip à au moins cette cohérence de renvoyer au but de la machine, c’est à dire retranscrire en photo (ou vidéo) une vision du monde…celle de celui qui tient l’appareil.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*