Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Trois nouvelles apps Adobe pour iPad et Photoshop

Comme je vous l’avais annoncé dans les actus du dernier numéro de Réponses Photo, Adobe débarque en masse sur les extensions iPad pour Photoshop, avec trois apps innovantes.

Nav pour Photoshop permet de piloter PS avec l’iPad, Color Lava utilise la tablette comme palette façon peintre pour définir une gamme de couleurs, et Eazel (ci-dessus) est une app de peinture capable d’envoyer la création dans Photoshop.

Nav

Nav pour Photoshop transforme l’iPad en palette de pilotage pour Photoshop (attention, CS5 dernière version 12.0.4 seulement). Pour autant que l’iPad soit connecté sur le même réseau que l’ordinateur (par wifi local ou via un partage internet), vous pouvez visualiser les documents ouverts, et ainsi que l’explique Adobe :

  • Sélectionnez les outils Photoshop CS5 du bout des doigts sur l’écran de votre iPad.
  • Personnalisez l’affichage de la barre d’outils Photoshop CS5 sur l’écran de votre iPad pour faciliter l’accès aux outils que vous utilisez le plus régulièrement. Vous pouvez enregistrer une configuration de barre d’outils Adobe Nav contenant jusqu’à 16 outils.
  • Parcourez, réorganisez, affichez et effectuez des zooms avant sur jusqu’à 200 documents Photoshop ouverts sur l’écran de votre iPad.
  • Touchez un document Photoshop ouvert sur votre iPad pour en faire le document actif dans Photoshop CS5.

Adobe Nav pour Photoshop : 1,59 €

Color Lava

La vocation de Color Lava est de créer des palettes de couleurs, pour les exporter dans Photoshop. C’est assez naturellement que l’iPad se transforme en palette de peintre, et l’on mélange avec ses doigts les couleurs, en sélectionnant au passage les tonalités à retenir.

  • Travaillez par touches en utilisant simplement vos doigts et créez des nuanciers uniques et des thèmes de couleur avec cinq nuances.
  • Interagissez avec Photoshop CS5 en temps réel. Touchez simplement une nuance sur votre iPad pour l’utiliser comme couleur de premier plan dans le panneau Couleur de Photoshop CS5 ou créez un thème de couleur pour faire apparaître instantanément vos couleurs dans le panneau Couleur.
  • Réglez vos créations de couleur à l’aide des curseurs Teinte/Saturation et affichez les valeurs TSL et RVB.
  • Mélangez les couleurs même lorsque vous ne vous trouvez pas devant votre ordinateur. Vous pouvez les enregistrer sur votre iPad pour les importer dans Photoshop CS5 une fois connecté.
  • Partagez facilement votre nuancier et vos thèmes de couleur en les envoyant par courrier électronique directement depuis Adobe Color Lava.

Adobe Color Lava : 2,39 €

 

Eazel

Avec de petits relents d’école maternelle, Eazel est un outil de création pictorale dont le principe est simple : je mets mes doigts dans la peinture et je barbouille l’iPad (virtuellement, s’entend).

  • Réalisez de magnifiques dessins du bout des doigts.
  • Mélangez la peinture « mouillée » et la peinture « sèche » pour créer des fusions de couleur enrichies et réalistes. La technologie de pointe permet à la peinture numérique de « sécher » au fil du temps.
  • Dessinez en toute liberté en utilisant l’ensemble de l’écran de l’iPad. Les commandes permettant de modifier la couleur, l’opacité, l’épaisseur de la forme et d’autres paramètres apparaîtront uniquement si vous touchez l’écran avec vos cinq doigts.
  • Envoyez vos dessins directement vers Photoshop CS5. Le nouveau rendu se fera à une résolution plus élevée et vous pourrez enregistrer le fichier au format de votre choix. (Photoshop CS5 doit être ouvert et une connexion réseau est requise entre votre iPad et votre ordinateur.)
  • Enregistrez vos dessins dans l’application Photos de votre iPad, puis envoyez-les par courrier électronique au format JPEG.

Adobe Eazel pour iPad : 3,99 €

Outils sérieux ou joujoux ?

J’ai pu tester Color Lava et Eazel dans leurs versions beta. Ces deux apps sont séduisantes et très ludiques.

Color Lava présente plus d’intérêt pour les graphistes que les photographes, sauf pour ceux qui intègrent une dimension graphique à leur travail, ce qui est de plus en plus fréquent. Par exemple l’intégration à des documents imprimés ou des sites web, ou un travail sur l’image numérique avec des manipulations de la couleur (trames, virages, textures…).

Eazel est surprenant avec son interface reposant sur les cinq doigts de la main qui déclenchent des menus selon leur combinaison. Mon avis est peu pertinent sur la qualité des résultats, force est de constater que j’ai peu progressé dans cette technique depuis la maternelle. Mais je vais faire quelques essais avec Eazel pour fabriquer des bordures et textures.

Je viens de télécharger Nav pour test, conceptuellement, c’est séduisant, mais il faut voir en pratique…

Si vous avez essayé ces outils, je serais heureux de recueillir vos impressions dans les commentaires. Mais quel que soit le verdict, voilà trois apps qui innovent résolument et font progresser la réflexion générale sur l’usage de ces nouveaux outils. Notons les prix très raisonnables (d’autant plus remarquables avec la signature Adobe), qui ne peuvent qu’inciter à l’expérimentation.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*