Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Réponses Photo 228 : 7 regards d’auteurs

Depuis quelques jours en kiosque, le numéro 228 de Réponses Photo. Comme toujours en début d’année, après l’avalanche de matos du quatrième trimestre, place à l’image ! Pour présenter ce numéro « 7 regards d’auteurs », le mieux est de laisser la parole à la rédactrice en chef Sylvie Hugues :

Avec la prise de vue numérique, tout le monde (ou presque), peut réussir à sortir une ou deux « bonnes » photos. La « gratuité » des images fait qu’on déclenche sans compter et, sur le lot, il y a en a toujours une à sauver, surtout quand on est un « Photoshoper » accompli. Le nombre sans cesse croissant de sites, de blogs, de concours, de challenges, de tournois permet à chacun d’avoir son quart d’heure de célébrité (selon le célèbre adage Warholien) et c’est tant mieux ainsi. Ne soyons pas des rabat-joie! Chacun se souvient l’immense bonheur ressenti en découvrant, pour la première fois, sa photo publiée ou primée! Cela reste un moment magique et inoubliable. De ce côté-là, le numérique ne change finalement pas grand-chose: certes, il y a plus de débouchés pour diffuser ses photos qu’avant mais, comme il y a aussi beaucoup plus de compétiteurs sur la ligne de départ, on peut penser que le mérite des vainqueurs est largement équivalent. D’autant que le niveau moyen monte, la culture photographique gagnant petit à petit ses lettres de noblesse. Non, aujourd’hui, la vraie difficulté consiste à travailler sur une série, à trouver son style, à chercher le sujet qui nous passionnera suffisamment pour y investir son temps, son argent et sa passion de l’image. Disons-le en un mot: la difficulté consiste à devenir un « auteur » c’est-à-dire à passer de la « photo unique » au portfolio. « Auteur » le terme est lâché ! Voilà un mot que nous aimons bien à la rédaction. Moins prétentieux que l’appellation « artiste » ou « créateur », il rappelle bien des combats artistiques et esthétiques, en photo comme en cinéma. Oui, reconnaissons-le, pour rester dans l’analogie cinématographique, nous revendiquons dans notre magazine une « politique des auteurs ». Et c’est dans cet esprit que ce mois-ci nous avons voulu mettre en avant sept photographes peu connus qui nous semblent tous mériter ce qualificatif. La plupart d’entre eux sont venus nous voir à la rédaction avec leur dossier. C’est ainsi que nous les avons rencontrés et appréciés. Ces sept « auteurs » n’ont pas le même âge, pas la même formation, pas la même approche photographique, ils ne traitent pas des mêmes sujets et peuvent même avoir des points de vue diamétralement opposés. Certains sont pros (ou veulent l’être) d’autres sont de purs amateurs, et veulent le rester! Mais tous ont un point commun : ils nous offrent une vision du monde à travers leur engagement personnel. Leurs images sont singulières, personnelles, elles racontent des histoires à la première personne. Bien sûr, les influences sont là, mais elles leur permettent de s’inspirer, non de copier. Et c’est cela un auteur. C’est quelqu’un qui fait dialoguer un style et un sujet (ou un thème) pour nous faire partager ses émotions et ses sensations. Chacun peut le devenir. C’est un des défis de notre magazine : pousser chaque lecteur à révéler l’auteur qui sommeille en lui…

Les auteurs sélectionnés ce mois-ci : Isabelle Chapuis, Fausto Urru, Vincenzo Cardile, Sarah Girard, Sylla Grunberg, Claude Guillaumin, et Arnaud Bouteloup (ça fait longtemps qu’on ne t’as pas vu sur la vie en gris, Arnaud)

Bon du matos, il y en a quand même un peu, rassurez-vous ! Dans les actus, un peu plus de précisions sur le très très attendu Fuji X100, et deux nouveaux reflex Canon, les 600D et 1100D. Et dans les tests :

  • 2 matchs entre reflex experts : Canon EOS 60D contre Canon 7D et Nikon D7000 face au Nikon D300s. Oui, la concurrence ne se fait pas seulement d’une marque à l’autre, et d’un côté comme de l’autre les deux propositions sont assez différentes. Si vous voulez savoir lequel est pour vous, ne ratez pas ce dossier.
  • 1 match systèmes compacts : Olympus Pen E-PL2 contre Panasonic Lumix GF2. Monture Micro 4/3 commune, capteur identique, même prix, zoom de base de même amplitude… ces deux boitiers divergent en fait sur bien des points. Ce test regarde au-delà de la fiche technique (comme tous les autres d’ailleurs, mais vous voyez ce que je veux dire…).
  • 8 écrans pour la photo à moins de 1000 €. Et même un Top Achat à 290 € ! A ce prix là, prenez-en deux et découvrez le travail en stéréo. D’accord, il vous faudra peut-être changer de bureau, mais personnellement je sais plus travailler sur un écran tout seul !
  • Le test de l’imprimante Epson Stylus Photo R3000, et la gamme Epson A3+, pour faire confortablement des tirages 30×45 cm. Cartouches grande contenance, cohabitation du noir mat et du brillant. Le verdict de Philippe Bachelier livre quelques clefs sur la logique budgétaire d’une imprimante grand format : R3000 ou SP3880 ?
  • Le nouveau film argentique (vous savez, le truc dans des petites cassettes métalliques qu’on met dans les vieux appareils) : la Kodak Portra 400. Elle remplace les irremplaçables Portra 400VC et 400 NC. Bernard Leblanc a chaussé son microscope et décortique cette nouvelle livraison des « sorciers de Rochester ».
  • Au menu de la sélection du mois : L’Olympus XZ-1 qui rejoint le petit club des compacts de poche haut de gamme (Canon S95, Panasonix LX5, Samsung EX1), le Fuji Finepix Z800, le système GoFlash de Dörr, pour se rapprocher des effets disponibles en studio, le pied Cullmann Nanomax 260, le système de calibration d’objectif Spyder Lenscal de Datacolor, le scanner film Agfa AS1150, et deux petits tests que j’ai signés : la charte ColorMix de Scuadra et gps4cam, une application iPhone très futée pour géotaguer les photos prises avec votre reflex.

Bonne lecture !

5 Comments

  1. J’ai aimé (une fois de plus!) l’introduction de Sylvie, félicitations de ma part!
    Je retiens: ‘chacun peut le devenir’ 😉

  2. Il y en a qui manie le clavier aussi bien que le temps de pose.

  3. Promis, je vais aller faire un tour sur laviengris … mais au fait : est-ce que je fais du N&B ? mystère …

  4. Bonjour,
    Quelqu’un connaît-il une librairie où on peut trouver Réponses Photo à Madrid ?
    Merci 🙂

  5. Comme on ne trouve pas RP à Madrid (apparemment) et comme les tarifs d’abonnement à l’exportation sont rédhibitoires, j’ai découvert, avec surprise, l’existence d’une version numérique !!! Pour les eBookers, les Ipaders, les voyageurs en tout cas 😉 Belle qualité, même si rien ne remplacera jamais une manipulation « physique » ! Mais tarif plus démocratique !!!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*