Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Un original RVB, deux versions noir et blanc

Version A

Version B

Dans le dernier numéro de Réponses Photo (224, spécial noir et blanc), je vous propose un « pas à pas » vous guidant dans la conversion en noir et blanc d’une de mes photos. D’un original en jpg couleur j’ai tiré deux versions, correspondant à deux intentions opposées. Dans la version A, la voie ferrée est assimilée par la nature, dans la version B, je fais ressortir cette cicatrice dans le paysage. Je vous promet dans l’article de vous donner le fichier original afin que vous puissiez réaliser tranquillement chez vous le pas à pas, le voici donc.

La conversion est réalisée dans Lightroom, et je joue essentiellement sur la conversion des couleurs pour arriver à mes fins. En argentique, on aurait pu jouer sur le choix du film et du révélateur, ainsi qu’au tirage en fonction de la gradation du papier.

Je joins ici également les captures d’écran indiquant les réglages, la reproduction dans le magazine étant moins lisible que prévu.

A vous de jouer — et si vous avez des questions, posez-les ici dans les commentaires. J’aimerais également savoir si ce type d’article vous intéresse, si vous voyez des façons de l’améliorer dans son principe, etc.

L’original

L’original couleur (cliquez sur l’image pour une version light de 2500 pixels de haut et 1,8 Mo suffisante pour faire l’exercice, pour une version plein format, cliquez là) :

Captures d’écran :

Cliquez sur les images pour les agrandir

8 Comments

  1. Un article que j’ai apprécié, tant du point de vue du traitement mais aussi de celui de l’interprétation de l’image. Il y a-t-il une troisième voie (ferrée…) à voir !

  2. Super article en effet, clair, net et précis.
    Très intéressant de mettre en image plusieurs interprétations et ça marche !
    Moi qui fait très peu de n&b ça donne envi d’essayer !
    Bravo

    PS : j’ai résilier mon abonnement à RP le mois dernier !

  3. Toujours clair comme d’habitude Jean Claude, un plaisir de suivre vos articles et votre blog.
    Je ne sais qd j’aurais de numero de RP , en general 15 a 20 j plus tard en Espagne.

  4. Tuto très bien expliqué et très intéressant, moi qui utilise très peu lightroom 🙂

  5. Oh ! Mais cette photo m’est familière ! 😀
    (je parle de la version A)!
    Eh bien, elle m’emmène toujours… par les chemins de traverse (de chemin de fer !) 😉

  6. Bravo! Super article.

  7. Oui ce type d’article m’intéresse car il met bien en avant la comparaison de plusieurs possibilités d’utiliser Lightroom.
    En effet la vision en absolu d’un résultat est toujours difficile à juger car l’oeil humain s’adapte très bien à la vision absolue pour rétablir une image qu’il croit connaître.
    Seuls les modes comparaisons permettent souvent aux débutants tels que moi de mieux faire la distinction; De plus les impressions sur les revues ne permettent que rarement de juger du résultat. Vos camarades reporters précisent souvent qu’ils voient plus la différence sur le tirage original que dans la revue.
    La possibilité supplémentaire de reproduire pas à pas un résultat sur une image est également d’une grande aide pour le débutant qui hésite souvent devant les nombreuses possibilités offertes par le logiciel et ne sait pas par quel bout l’empoigné.
    De ce point de vue la connaissance des worksflows de certains professionnels tels que vous (Jean-François Vibert également par exemple) nous fournit des pistes à explorer et approfondir.
    De plus, la prose en français sur Lightroom est bien plus rare en français que pour Photoshop

    Merci encore donc.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*