Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Des photos anonymes à Paris Photo

« Happenig photographique » aux portes de Paris Photo lors de sa soirée d’inauguration : Fabien Breuvart et son équipe offrent aux visiteurs des photographies anonymes.

Vraie bonne idée pour ne pas oublier que la photographie n’est pas uniquement marchande, ou happening bobo snob ? Le débat s’est rapidement engagé sur la vie en gris suite à un lien vers cette vidéo proposé par Olivier Roche, à étendre et poursuivre ici… Qu’en dites-vous ?

26 Commentaires

  1. bl@free.fr'

    eh bien moi je trouve le lieu moins « chaud »
    en tous cas , j’attends l’intervention du « performeur » s’il le veut bien.

  2. mariebougerie@sfr.fr'

    Je regrette vraiment qu’il n’y ait pas une version sous-titrée! n’arrivant pas à résoudre mon problème de son… la seule image ne traduit pas l’idée qu’elle veut véhiculer!
    Donc grosse frustration!
    autant la photo peut se passer de mots,autant la vidéo …
    Et vraiment,dans le cas présent,sans les son,il ne me reste qu’une vision dégradante de la photo!
    Désolée :(

  3. norbert.le-roy@laposte.net'

    Affligeant ! Enfin pas le fait de mettre des photos à la disposition de tous, non, mais de me demander 15 € pour accéder à un espace de marchands : on ne me fait pas payer pour entrer chez Carrefour !
    Et une fois entré (suis parvenu à entrer sans raquer)que de daubes !!! Quand aura-t-on le courage de dire qu’on nous montre de la merde, certes bien emballée, mais de la merde quand même ! Une photographie qui a besoin d’un discours est une photo ratée.
    Bon c’était mon coup de gueule, il y avait quand même des choses sympa.
    Ah oui, j’oubliais, je suis un vieux con de photographe qui aime bien Boubat, Adams (Ansel), McCullin, Caponigro et d’autres encore

  4. tuveuxmaphoto@wanadoo.fr'

    Je viens de contacter Fabien Breuvart pour lui proposer d’intervenir sur ce fil.
    [LVEG, 11h18]

  5. 3stan-ap@neuf.fr'

    Je ne comprends pas bien le sens de cette action ! Si c’était d’opposer aux chères photos de l’expo, des photos gratuites, anonymes, accessibles, … les étaler au sol comme pour un autodafé brouille quelque peu le message.
    Mais peut-être y avait-il une autre motivation ?

  6. mariebougerie@sfr.fr'

    et toujours pas le son,çà m’agace…
    la démarche de Fabien Breuvart est un coup de gueule … mais pour un coup de gueule sur l’image (la photo) franchement je suis déçue qu’il faille du son!
    Et les malentendants, ils ne peuvent profiter?
    Ne pouvant écouter, ce que j’ai vu, (je répète mes propos sur lveg) m’a semblé dégradante,on parle …
    je cite:
    Lors du vernissage de Paris Photo 2009, le 18 novembre dernier, le photographe Fabien Breuvart s’invite et offre au public du Carroussel du Louvre des centaines de photographies d’anonymes, fruit de son travail depuis de nombreuses années. Il offre ainsi une existence à ces images, une reconnaissance à tous les photographes amateurs.
    Hors je regarde une vidéo dévastatrice, photos dans des sacs poubelle, photos jetées à même le sol comme des ordures, brassage pour une envolée, et la délicatesse des amateurs qui fouinent et regardent eux avec amour!
    Offrir au peuple sa collection est très généreuse , s’exprimer et profiter d’un rassemblement pour s’exprimer est honorable, mais là ,moi c’est la manière mise en image vidéo qui ne me semble pas juste ;)
    Les traces d’amour ne paraissent pas du tout, c’est tout le contraire !
    Bref j’arrête, j’attends que Fabien Breuvart intervienne …
    j’aime pas être frustrée :)

  7. g.flo1@numericable.fr'

    quelques fois, sans le son.. c’est mieux ;)

  8. mariebougerie@sfr.fr'

    Ben là ,s’il y avait un message à passer pour la photo… c’était effectivement sans le son ,à mon humble avis ;)

  9. guylouartzo@hotmail.fr'

    Eh bah moi je continue à dire que ça m’a plu, et que si j’avais été là, je me serais agenouillée au pied de cette pyramide de photo pour fouiller, chercher avec les gens qui étaient là!

  10. tuveuxmaphoto@wanadoo.fr'

    Moi je pense au contraire que Fabien Breuvart est sincère (puisque c’est à la fois la question de Philippe en haut de cet article et l’objet du débat sur LVEG). Et il a tout simplement choisi la plus grande foire de Photographie pour s’exprimer. Et si snobisme il y a, c’est du côté des galeristes et des collectionneurs spéculatifs qu’il se trouve. Imaginez que chez les galeristes, cette année, certains ont pris le risque de ne pas avoir de MacBookPro sur leurs stands… je vous jure, j’ai vu des Dell ! Quand à la dame à l’accent marqué, elle a simplement dit qu’elle trouvait ça très beau, que certaines photos lui rappelaient sa jeunesse. Il a suscité ça Fabien Breuvart.

  11. mariebougerie@sfr.fr'

    ha je n’ai pas dit que je n’aurais pas fouillé gimili … suis trop curieuse pour celà ;)
    Non… mais à la simple vue de ce qui parait sans explication, cette vidéo m’a semblé être le rejet des photos et des amateurs… le contraire apparement de ce qu’elle veut faire passer!
    regarde sans le son , juste pour voir (même si tu en connais la teneur) ,je te jure que ce qui parait,ne correspond pas au message… met du message je n’en ai que vos échos ;)

  12. mariebougerie@sfr.fr'

    oh en corrigeant j’ai fait une bêtise… zut mais du message, pas « met » arf qu’elle nouille.

  13. guylouartzo@hotmail.fr'

    Même si je l’écoute sans le son je sais de quoi elle parle,je ne peux plus la voir comme toi… par contre essaie de trouver un ordi chez un voisin ou un ami pour l’écouter, toi, avec du son, je pense que tu verrais toi aussi qu’il n’y avait rien d’irrespectueux, au contraire.

  14. bgreaume@gmail.com'

    Flickr en version papier…

  15. mariebougerie@sfr.fr'

    Pour moi, pas de message divin,de la banalité,le geste qui choque…un autodafé oui!

  16. andre.roques1@orange.fr'

    A la place de F Breuvart je serais resté à la sortie de l’expo et aurait donné personnellement ( de la main à la main) une photo à chacun des visiteurs. C’est sûr, il n’y a pas le fait de choisir mais celui de « recevoir » une photo ; cela va nous entraîner dans des réflexions ou dans un monde qui n’est pas le nôtre. C’est beaucoup plus enrichissant pour celui qui reçoit et pourquoi pas pour celui qui donne. Mais la vidéo aurait pu durer des heures et personne ne l’aurait regardée. Par contre la photo donnée aurait été contemplée (ou oubliée ) ?

  17. tuveuxmaphoto@wanadoo.fr'

    Pas mal ton idée andreroques, plus subtil.

  18. bernardleveque@free.fr'

    Fabien Breuvart peut paraître honnête dans sa démarche, mais il s’exprime d’une manière confuse, difficilement compréhensible dans l’énoncé de son concept, qui me paraît puérile (en tous cas d’après ce qui ressort de ce montage vidéo).

    Je cite un extrait :
    … »c’est de montrer que la photographie c’est autre chose que quelque chose d’obligatoirement très cher, c’est normal que çà puisse être cher, mais ce n’est pas normal qu’il y ait d’autres pratiques qui soient niées, il y a possibilité de se faire plaisir »…

    C’est un peu court comme argumentation et de quelles « autres pratiques » parle-t-il ?.

    Aujourd’hui je ne vois pas ce qui peut empêcher qui que ce soit de « jouer » avec la photographie et d’inventer son propre « langage ».

    Maintenant l’idée d’Anderoques est bien plus « provocatrice » car non consommatrice dans ce lieu et peut amener à des situations en effet bien plus aléatoires et enrichissantes.

  19. stephane.bax@gmail.com'

    Je suis assez d’accord avec Bernard Lev et Marie, le message est confus : il n’y a rien d’évident entre l’acte et le sens ‘expliqué’ par l’auteur.

    En général j’ai du mal avec le discours des artistes, en tout cas ceux qui comme ici parlent fort avec un aplomb ne souffrant aucune contestation, pour expliquer que faire une pyramide de photos c’est un lutter contre le fait que « les autres pratiques -photographiques- soient niées »

    Mon attention s’est donc focalisé sur autre chose: d’où viennent ces photos? a qui sont-elles? et pourquoi les donner/prendre?
    Dans la vidéo on voit quelqu’un prendre une photo (ancienne) représentant un portrait formel d’une vielle dame.
    Ca vient d’où? de la famille de Fabien Breuvart?

  20. sev-loran@noos.fr'

    J’adhère rarement à ce genre de manifestation, et ce n’est pas celle-ci qui va me faire changer d’avis. Je trouve ce procédé aggressif, comme le dit Marie, dont la forme va à l’encontre du fond exprimé par Fabien.
    Le fond tout d’abord : « la photo c’est une trace d’amour ».. Dire ça, c’est aussi nier qu’il existe d’autres pratiques photographiques, des photos qui dérangent, qui choquent, qui montrent de la violence, de la laideur, etc.. Fabien veux dénoncer une négation d’autres pratiques photographiques en niant lui-même d’autres pratiques.. pas très cohérent.
    La forme, ensuite : Pourquoi essayer de « casser » une manifestation alors qu’il aurait pu en organiser une autre mettant en valeur la pratique amateur de la photo qu’il semble défendre? Ce que suggérait andréroque par exemple, où une vraie exposition avec distribution gratuite des photos exposées, ou d’autres choses plus en adéquaion avec son discour.
    Discour que je trouve très naîf : Comme si çette dichotomie n’avait jamais existé !! Est ce que Fabien vient juste de se réveiller? Pourquoi cette action subite? Est-ce que l’un empêche l’autre d’exister? Surtout avec le développement du numèrique..
    C’est de plus nier une valeur à certains clichés qui sortent du lot. C’est nier que la photo peut-être élévée à un certain niveau dit artistique. C’est nier le talent, le savoir faire de certains photographes. Et comme dans tout les arts, cette reconnaissance a une valeur, la valeur marchande, car le seul étalon reconnu par tous de part le monde, c’est l’argent.
    Vouloir sortir la photographie du cycle marchand (si c’est ce qu’il veux dire), c’est lui enlever toute valeur, toute reconnaissance. Ce que prône Fabien, c’est le nivellement par le bas : tout a la même valeur, c’est à dire aucune.
    Et derrière, se profile l’accès à la culture gratuit pour tous, au détriment des artistes. Donc au détriment de l’art. Et c’est encore un autre débat.. Ou alors on est en plein dedans..
    Je ne suis pas d’accord avec ce qu’il semble vouloir exprimer. Ni dans le fond, ni dans la forme.

  21. mariebougerie@sfr.fr'

    Fabien Breuvart ,après avoir été conctaté pour répondre sur lveg et ici même,n’a à ce jour pas donné signe de vie…
    Il a tout compris, la pub c’est çà,du moment qu’on en cause…
    Son action n’a qu’une valeur publicitaire…

  22. philippe@photofloue.net'

    Voici la réponse de Fabien Breuvart, sollicité par Olivier (par mail) pour participer à cette discussion :

    Bonjour Monsieur,

    Merci de l¹intérêt que vous portez à mon travail et à cette dernière performance à l’occasion de Paris Photo. Ne m¹en veuillez pas mais je n’ai pas l’intention de participer à votre forum collectif qui ne me semble pas être le lieu approprié pour expliquer ma démarche qui me semble déjà très claire.

    Je me sens aujourd¹hui beaucoup plus proche des paysans-agriculteurs venant « déposer » leur production (de lait ou autres) en forme de protestation et que l¹on ne peut accuser de ne pas aimer leur production que des « communicants » n’ayant même pas réussi à distribuer dans la rue des billets de banque au pauvre peuple.
    Quant à la photographie, il faut bien sûr en faire et surtout être capable de s¹émouvoir (et donc de vraiment regarder) de celles des autres, anonymes amateurs ou non.

    Bonne journée.
    Fabien B.

  23. yvap@yvap.net'

    Mouais, c’est ce qui s’appelle « botter en touche » !

  24. mariebougerie@sfr.fr'

    Mouais…

  25. Ce serait plutôt un hors-jeu qu’une touche, non ?

  26. stephane.bax@gmail.com'

    J’ai fini par me renseigner : ce monsieur vend en temps normal dans sa boutique parisienne les photos des anonymes qu’il a offert sur ce ‘happening’.
    C’est donc (comme il le dit lui même) un acte de ‘protestation’, comme le font les paysans en colère, ça n’a donc RIEN d’artistique, ouf je suis rassuré et j’étais un peu a coté de la plaque du coup…
    Je corrige :
    « les autres pratiques -commerciales- soient niées »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>