Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

102 400 ISO, Canon suit…

Canon-EOS-1D-Mark-IV-Design

Il aura fallu attendre la clôture des portes du Salon de la Photo à Paris pour que Canon annonce le lancement de l’EOS-1 Mark IV… Pas super cool pour les visiteurs qui sont venus en nombre voir les démos et découvrir les nouveautés. Mais Canon France n’y pouvait sans doute rien, le Japon dictant le timing des révélations mondiales. Le doux mélange de paranoïa et d’hystérie de la part des fabricants autour de la date (et même l’heure, voire la minute) de la Révélation Mondiale devient impossible à vivre pour les journalistes et les distributeurs qui se trouvent dans des situations fort ambigües pour jongler avec ce qui est souvent un secret de polichinelle. Il est difficile de préserver un secret tout en mettant en route la logistique de relations publiques nécessaire à un lancement cherchant à être percutant. Bref.

Donc, quelques jours après le lancement du Nikon D3S et de ses 102 400 zizos, Canon s’aligne sur cette sensibilité extrême avec l’EOS-1, quatrième Mark du nom. La simultanéité de ces deux sorties bénéficiera sans doute à Canon, qui peut se reposer sur fiche technique un peu plus accrocheuse que celle de Nikon, qui avait sans doute déçu quelques aficionados. Le CMOS Canon affiche en effet les 16 millions de pixels attendus par les Nikonistes sur le D3S (sans surprise toutefois car les versions « S » ne changent pas de capteur par rapport aux premières version). L’autofocus est annoncé comme très performant, avec 45 points et une nouvelle technologie de mise au point. La vidéo propose l’enregistrement HD en 1080p qui, combiné avec les progrès en haute sensibilité, autorise des films de qualité avec des lumières très basses — voir la vidéo témoin de Vincent Laforêt tournée à 6400 ISO (en HD ici)

Il sera à vous en Décembre, pour 5299 euros moins quelques poussières. En attendant le test dans Réponses Photo, la fiche technique est là, voir aussi le mini-site.

9 Comments

  1. Bon que vous soyez Canoniste soite, mais de grace ne dénigrer pas les concurrents !
    je cite « La simultanéité de ces deux sorties bénéficiera sans doute à Canon, qui peut se reposer sur fiche technique un peu plus accrocheuse que celle de Nikon »

    c’est vrai Nikon propose un plein format eux, l’autofocus soit-disant si brillant de Canon (avec 45 points) alors que le nikon en a 51 montre bien à quel point vous ne regardez pas ce qui se passe à côté.

    Il est vrai que ce Canon à des reelles qualités (a priori video car propose le hd 1080)
    voilà
    si vous voulez quand meme prendre le temps de regarder une video faite avec le boitier nikon
    http://www.youtube.com/watch?v=R46ca9zBP4A&feature=player_embedded#at=105

    Bon allez vive Canon et vive Nikon

  2. Merci de votre contribution. Non, pas du tout, je ne suis pas « Canoniste », la preuve ! Et je ne pense pas dénigrer Nikon en écrivant que la fiche technique du Canon est plus accrocheuse. Cela ne veut pas dire que le D3S ne soit pas un excellent appareil.

    Simplement, Canon ici gâche un peu l’effet d’annonce de Nikon au rayon sensibilité, l’argument choc de ce nouveau produit. La différence en nombre de pixels a son importance pour les professionnels, cible de ces produits, avantage Canon. Quant à l’autofocus, l’innovation Canon, certes non détaillée dans ce court billet, est dans sa mise en œuvre, je vous invite à suivre le lien vers la fiche technique, en attendant le test, bien entendu. (Et, franchement, les abondants points de mon D700 ne me sont pas d’une grande aide quand mon sujet est sur les bords de l’image vu qu’ils sont concentrés au milieu.)

    Quant à la vidéo Nikon, je l’ai publiée sur ce blog il y a une dizaine de jours avec l’annonce du D3S.

  3. On en est encore à la guerre des Nikon vs Canon ? Pitié !!!

    Sinon, il faudra que l’on m’explique quel est l’intérêt du mode video sur un réflex.
    J’ai l’impression que passer l’argument commercial qui impressionne sur la ficher technique, cela s’adresse à une frange très particulière et marginale . On cherche à recruter chez les cinéastes amateurs ?
    Je trouve que Réponse Photo perd beaucoup de temps à détailler cette fonctionnalité qui est loin d’être mûre et qui est même ergonomiquement contre nature au réflex…
    Je ne vois pas pourquoi je me mettrais à faire des vidéos dans un mode très contraignant alors qu’avec un compact numérique avec un mode vidéo basique mais bien friendly, j’en faisais très peu.
    Je suis le seul à penser ça ?

  4. D’accord avec ‘J’ sur les deux points qu’il traite !

  5. J’ai rencontré au Salon de la Photo plusieurs photographes pro qui s’intéressaient à la fonction vidéo, principalement pour leurs photographies de mariage, pour ajouter un petit bonus à leur prestation. D’autres utilisateurs potentiels rencontrés sont de jeunes débutants en reflex qui ont pris l’habitude avec leur compact numérique d’avoir la fonction vidéo sous la main.

    Et il y a une grosse différence avec la vidéo des compacts (comme avec la photo d’ailleurs) : la profondeur de champ.

  6. Ok je m’incline … (on dirait que de nos jours, on est largué plus vite qu’on ne croit 😉 )

  7. Ou peut-être simplement le numérique ouvre-t-il une plus grande variété de pratiques.

  8. Grande nouvelle (pour ma petite personne..) je viens d’acheter l’Eos 5D-mark2 (pour son capteur 24×36) et on va bien voir si les sirènes de la video vont me convaincre d’élargir mes pratiques..

  9. A suivre, alors !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*