Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

La photographie américaine à la BNF

Il ne reste plus que quelques jours pour aller voir l’exposition Seventies – La photographie américaine à la Bibliothèque Nationale (attention, c’est rue Richelieu — à Paris—, ne vous pointez pas comme une fleur chez François Mitterrand comme je l’ai fait). Fermeture le 25 janvier.

Ce n’est pas une rétrospective complète de la photo américaine de l’époque, mais plutôt un parcours subjectif à travers un courant photographique qui marquera son époque, et sèmera les graines de toute la photographie qui suivra.

Je dois avouer que j’étais comme un poisson dans l’eau avec cette sélection d’auteurs, avec lesquels j’ai découvert la photographie — plus qu’avec les classiques français. Robert Frank (bientôt la grande expo au Jeu de Paume), Lee Freedlander, Diane Arbus, Lewis Baltz, Garry Winogrand, William Klein, Harry Callahan, Ralph Gibson et les autres sont tous là.

Et si vous ne pouvez pas vous y rendre, ou si vous voulez prolonger le plaisir, offrez-vous le catalogue de l’exposition.

2 Comments

  1. Beaucoup moins seventies qu’attendu dans ce qu’elle montre, mais tout à fait intéressante. Faut y’aller… 🙂

  2. L’exposition Seventies !

    Ah Ah Ah !

    Cette exposition ridicule n’existe que par des artifices…
    Elle ne repose sur rien ; tout est prétexte, tout est opportunisme, tout est gavage !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*