Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Reuters : 5 ans de guerre en Irak

reuters

100 correspondants, photographes, cameramen, et équipe support de l’agence Reuters ont contribué ces 5 dernières années à la couverture de la guerre en Irak. 7 d’entre eux y ont trouvé la mort, comme 120 autres journalistes.

Reuters a ouvert un site dédié pour raconter les histoires de ces témoins privilégiés, à travers des témoignages, des vidéos et de très nombreuses photographies. Les images et les témoignages sont poignants, bien servis par un  montage remarquable.

A visiter absolument à l’adresse www.reuters.com/iraq, avec un peu de temps devant soi pour regarder cela calmement. En anglais, mais hélas les images en disent déjà beaucoup. Le site s’ouvre sur l’onglet Introduction, avec une premier montage, mais visitez également les témoignages sous l’onglet Profiles.

12 Comments

  1. merci Philippe pour ce lien… à regarder calmement oui!… première vision apocalyptique … je vais y retourner mais avec du temps devant moi… le peu que je viens de voir est déjà insoutenable et me remue… de l’info comme on ne la montre pas … du réel, à connaitre!
    ouhhh… c’est dur…

  2. Oui, la guerre c’est moche, très moche, normal, c’est humain.

  3. @ Serge – « c’est humain » ? je ne suis pas sur de te suivre. Normalement on entend plutôt « c’est inhumain », non ?
    L’hommage est tout à fait mérité
    @ Marie – Par définition reporter de guerre est un métier dangereux, s’il en est. En plus avec la censure Américaine celà devient presque impossible. Je pense toutefois que même là, on est loin de la réalité ; pour ce qui est de l’insoutenable.
    Depuis le Vietnam, les Américains (comme toute autre puissance en guerre) ont trop peur de l’impact d’une photo sur l’opinion publique et imposent un filtrage de tout ce qui sort.

  4. @ laurent : Non non, c’est humain, seul l’homme est capable de barbarie. Il n’y a malheureusement pas que le rire qui soit le propre de l’homme… Il faut être humain pour aller se promener au milieu d’une foule de femmes et d’enfants et s’y faire sauter les entrailles en espèrant faire le plus de morts possibles. Il faut être humain pour inventer la solution finale, il faut être humain pour déclarer comme un général français à la veille d’une offensive de 1917  » aujourd’hui j’ai 100 000 hommes à consommer ». Tu m’as bien lu, « c’est normal, c’est humain »

  5. Serge – voilà un tableau bien noir de l’humain ; peut-être que je suis optimiste.
    Il faut être humain pour être artiste et captiver, émouvoir le monde en rendant un bloc de marbre presque aérien ; il faut être humain pour s’émouvoir de la beauté d’une fleur ou d’un coucher de soleil ; il faut être humain pour transmettre son savoir et ses émotions aux générations futures ; il faut être humain pour s’indigner de l’inhumanité de certains de nos pairs.
    Je ne suis ni pratiquant ni croyant d’aucune religion, même pas baptisé mais je crois en l’Homme. Il est vrai que des hommes tuent au nom d’un dieu qui a dit : « tu ne tueras point ». Il est vrai aussi qu’il existe des haines féroces au nom du même dieu qui a dit : « tu aimeras ton prochain comme toi même ».
    Pour ma part (et pour finir avec un peu d’humour), je préfère citer Pierre Desproges : « D’abord Dieu ou pas : j’ai horreur qu’on me tutoie. Et ensuite je préfère moi-même ; c’est pas de ma faute ! » 😉
    Mais tout ceci nous éloigne du sujet photographique qui tente malgré tout de rendre compte de l’intolérable souffrance de toute nation en guerre.

  6. ouuutch !

  7. Bigre… Je me demande toujours quel détachement il faut pour prendre ces photos. Comment font ces photographes, ces reporters? Dans la même veine, il y avait eu un film sur James Natchwey (j’ai la flemme de vérifier l’orthographe), où on le voyait au milieu des pires horreurs avec un appareil photo équipé d’une camera. @ Laurent, malheureusement l’Homme est si souvent décevant…

  8. Effectivement Antoine, le film de (sur) James Natchwey s’appelle « War photographer » (http://www.war-photographer.com/fr/). Sauf sur le net, il est un peu difficile à trouver mais mérite vraiment d’être vu.
    D’ailleurs à quand une rubrique « médiathèque photo communautaire » sur photofloue.net ?

  9. Romain, on y travaille… 🙂

  10. Les photographies de jamesnachtwey.com sont très belles et malheureusement humaines.

  11. OK philippe, si je peux être d’une aide quelconque je suis dispo pour filer un « coup de souris »…

  12. C’est noté, merci Romain !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*