Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

D300 contre D200 : l’article !

RP 191 D200 D300

Je vous en avais déjà donné un avant-goût en exclu mondiale, voici dans Réponses Photo 191 l’article sur mon test terrain du D200 et D300 côte à côte face à un match de horseball en intérieur.

L’article ne précise pas les données techniques de la photo d’ouverture, les voici :  Nikon D300, 1/320 s à f:3,2, 3200 ISO, avec le 80-200 mm f:2,8.

Le fichier NEF a été modifié dans Lightroom :

  • balance des blancs légèrement corrigée (original temperature 3000 / teinte -10, modifié en 2950 / -5),
  • noirs +16,
  • clarté 69, vibrance +18
  • courbe contraste moyen,
  • réduction du bruit : luminance 16, couleur 23
  • netteté : gain 84, rayon 1, détail 42, masquage 0

Questions, commentaires ici, pour faire suite aux commentaires du premier article (maintenant fermés)

38 Comments

  1. bon, c’est bientôt mon anniversaire…Philippe ne va pas changé son D200 pour un D300… Mon choix est fait… je photographie avec un D70S, n’utilise jamais de flash, dans une maison très sombre …
    la transition sera fulgurante je crois, l’apprentissage long sûrement… mais je suis frustrée par le D70S, qui restera avec moi tout de même (nostalgie)…
    Mais je passe commande pour le D300, il me fera longue vie!!!

  2. je suis passé du D70 au D200 sans « apprentissage particulier » juste la lecture du manuel (appareil sous la main) en une soirée. Evidemment je travaille en RAW (pas se creuser avec les options qui ne sont utilent que pour le jpeg) et je ne change pas trop souvent de règlage AF.

  3. Et bien moi Marie, je fête ce soir (!!!) mon retour au reflex, ou mon passage au reflex numérique (D300), comme on veut ! Car en attendant un reflex qui me tente, j’utilisais un bridge. C’est dire le saut… 🙂
    Mon vieux Nikkor AF 85mm (1.8 seulement 😉 n’avait jamais encore vu son AF sollicité. Il a quand même démarré au quart de tour !

  4. Ah! Là c’est bien cadré!

  5. @ Marie : le saut sera en effet fulgurant, mais la transition très facile comme le dit Claude

    @ Tristan : j’ai aussi le 85mm 1.8, je l’aime beaucoup, mais avec le rapport de focale numérique il est un peu moins pratique qu’avec un argentique.

  6. Ah Philippe, ce facteur multiplicatif ! Quel casse-tête ! Mon 24mm est perdu. Utilisable, mais perdu. Et Nikon n’offre aucune solution en focale fixe et légère… Pour retrouver un équivalent 85 mm, je me suis interrogé sur le Nikkor 60mm macro. Le connais-tu, qu’en penses-tu ?

  7. @ Tristan :
    J’ai le D300 et un (vieux) Nikkor 60mm macro.
    Voici ce que ça peut donner :
    http://www.flickr.com/photos/celine-gumiel/tags/60mm
    (je ne suis pas une grande technicienne)

  8. le 60 Micro en numérique ? un excellent 90mm avec un piqué hors classe à courte et moyenne distance. Un para peut-être utile en portrait, j’ai recyclé celui de mon 85 AFD, le HN-23.

    Mais la vraie révélation, c’est le 50 f/1.4 AFD et sa focale résultante de 75mm ni trop, ni trop peu. Les volumes sont préservés, sans tassement type petit télé, la relative courte focale permet encore de parler et de toucher la personne photographiée, d’être dans sa bulle d’intimité. Coté performance, sans doute le meilleur « cinquante » produit par Nikon (hors Noct, mais ça c’est une autre histoire)

  9. Merci Céline et Tinange pour votre retour. Le 50mm, j’y ai songé aussi… J’ai le temps de mûrir la chose.

  10. j’ai le 85/1.8 moi aussi. C’est vrai que je le préfère en argentique. Quoique sur le D70S je retrouve le cadrage du 135 /2 DC que j’utilise sur mon F6 pour le portrait. c’est le même rapport de focale. Ceci dit sur le D70s il devient un 200/2 sympa.

    @ Marie, je vous avais dit que le D300 je le sentais bien pour votre anniv… 😉

  11. personne n’a encore craqué pour un Zeiss Planar 50mm/1.4?

  12. @ Claude : j’ai craqué pour un Zeiss 35/2… Sublime !

  13. j’ai pris en main le Zeiss (enfin les Zeiss…) c’est très très bon piqué et tout mais… c’est du manuel ! Pixels et map manuelle, c’est pas fait pour aller ensemble (a part en télémétrique bien sur)

  14. @ Tinange : J’ai un D70S donc tout manuel y compris expo… Mais il est vrai que je l’utilise surtout sur mon F6 bien sur. En numérique ça fait un très bon 52mm pour un D300 et super 35 pour un D3

  15. Vous utilisez quel grand angle avec le D300? je cherche un équivalent 21mm au moins et je ne connais pas assez la gamme Nikon (j’avais un 5D+17/40 canon avant mon cambriolage)

  16. Qu’en est-il du flou de bougé avec le
    D300 ?

  17. @ Lois : je ne comprends pas bien la question…

    @ Regis : il y a un beau 14-24 mm f2:8 testé dans RP 190. Seul inconvénient : il coûte 2000 €… Mais il couvre le plein format du D3.

    Pour être plus raisonnable avec le D300, il y a chez Nikon un 12-24 f:4 pour environ 1200 €

  18. J’ai enfin lu RP de la première à la dernière page. Dommage une fois enlevé la pub et les pages  » grises » de la fin, c’est assez vite fait. Peut être aussi est-ce parce que les articles de fond sont intéréssants que la lecture en semble si courte.
    J’avoue que si j’avais à faire le choix D200 / D300 je serais bien embarrassé maintenant que j’ai lu l’article de Philippe !! J’ai l’impression que le D300 est venu beaucoup trop tôt et ikon se fout de la G… de ses clients ( le D400 et sa chaine de montage sont probablement déjà au point…) Un D3 moins cher à la place du D300 aurait été plus justifié. Nikon aurait économisé l’investissement en R&D sur le D300 et aurait peut=être pu nous faire un FF meilleur marché dans le boitierdu D300. Cela aurait eu plus de sens qu’un D300 qui n’apporte visiblement pas – à en lire Philippe- grand chose au D200. A trop vouloir segmenter le marché, Nikon pourrait bien perdre des clients qui lui ont pourtant été fidèles pendant des décennies. Pour ma part, je commence à vraiment avoir le sentiment d’être pris pour un Gogo ( que je suis peut être diront certains).

  19. Serge, questions intéressantes, j’y réponds dans un article séparé pour plus de lisibilité…

  20. La règle vitesse=1/focale de l’objectif
    pour éviter un flou de bougé est-elle
    valable avec le D300 ?
    Quelle est l’influence de la densité des
    photosites sur les capteurs Aps et FF ?

  21. tout le plaisir est dans le désir … avec mon D70, on a passé la vague des D80, du D200 … mais n’ai pas hésité à faire l’acquisition du D300. je suis prêt avec cette bête à passer les prochaines vagues … en attendant le plaisir est au RV. c’est une belle mécanique.

  22. J’ai craqué pour le D300 récemment, m’étant beaucoup interrogé sur la qualité des reflex numériques depuis que j’ai abandonné l’usage de mon vieux F4E (cétait une belle bete, ça l’est encore, mais impossible de faire développer ses photos correctement de nos jours) : faut dire que j’avais trouvé le viseur du D70 particulièrement mauvais, à tel point que comme notre ami plus haut, j’avais finalement pris un bridge (et oui !).

    Le D300 m’a enfin permis de retrouver mes sensations de plaisir à la photographie. Enfin une visée claire, enfin des reglages de vrai appareil photo (et même plus, merci le numérique), enfin la qualité de photos faites avec de vrais objectifs choisis pour des usages spécifiques.
    J’ai enfin pu remonter mon 80-200 f/2.8, j’ai investi dans un 17-55 f/2.8 (mon gros Tamron 28-105 f/2.8 n’étant plus vraiment un transstandard. Il fallait bien une petite déception). Et cerise sur le pompon, même mon (très) vieux 105 mmm f/1.8 fonctionne à merveille avec le D300. Un caillou acheté d’occasion il y a 20 ans je crois. D’objectif à portraits, c’est devenu un télé à portraits, mais ça marche toujours du feu de dieu.

    Bref, à part le prix, je n’ai pour l’instant que des motifs de satisfaction. Et si le D400 sort bientôt, je garderai mon D300. Pour faire des photos, il m’arrive encore d’utiliser le Nikkormat de mon père (1971), alors…

    Au passage, merci pour la qualité de l’article comparatif entre le D200 et le D300 dans RP. J’y ai puisé des assurances quant à l’achat que j’allais faire. Et je l’ai trouvé bien écrit, de plus.

  23. merci 🙂
    et merci aussi de ce témoignage.

  24. Hello tous,

    @ Regis : on n’en parle par souvent, mais Tokina a un beau 12-24 f/4.0 que l’on peut trouver à 500€ en France et même 300€ en passant par des boutiques e-bay de HK.

    Des photos ici :

    http://d70.photo-perso.com/view_album.php?set_albumName=bernex1107

    Perso, j’en suis très content.

    /L.

  25. Voici un extrait du match canon 40d Nikon D300 paru sur MACANDPHOTO.COM – photo numérique sur Macintosh: Canon EOS 40D versus Nikon 300D…

    « Le petit Sigma 10-20mm F4-5,6 DC
    EX peut combler ce manque, pour environ 550 € il est le moins cher des zooms
    hyper grand angle. Il donne un 15-30 mm en montures Nikon, Sony et Pentax et
    fut élu « Best Consumer Lens 2006″ par la TIPA. »

  26. Salut
    Mes enfants font du jumping mais souvent en salle. Avec le d80 et le 105vr 2.8 et 1600iso j’avais trop de bruit même avec imagenomic noiseware. suite à ton article, j’ai acheté le d300.
    Aujourd’hui je l’ai testé sur du dressage en manège intérieur et pas concluant car je n’en suis pas sorti avec tous les menus AF (mode A ou S, vitesse minimum, matriciel ou pondéré, af dynamique ou non, 51pts 3d ou 9pts,af lock,… ->galère!!!).
    Peux-tu svp me donner tous les réglages du d300 permettant de faire tes photos de horseball, cela m’aiderait énormément car mon cas est exactement le même que le tien.

    merci d’avance
    Marc

  27. Je prendrais en point de départ :
    > priorité ouverture (A)
    > pleine ouverture (2.8)
    > ISO compatible avec la vitesse requise (> 1/100 pour figer l’action, peut-être 1/200), 1600 ISO devraient convenir mais cela dépend des conditions d’éclairage
    > mesure matricielle
    > AF dynamique (C = suivi mouvement), suivre le cheval dans sa trajectoire et non pas attendre qu’il arrive en visant l’obstacle
    > AF sur pas toutes les zones (juste en dessous — je n’ai pas de D300 sous la main)
    > AF priorité sur la zone de mise au point (pas sur zone la plus proche, à moins qu’il n’y ait aucune ambiguité dans la scène photographiée (attention, le sol peut être identifié comme zone la plus proche)
    > moteur haute vitesse

    mais chaque endroit est unique, il faut sans doute moduler les réglages ci-dessus en fonction des résultats, mais ça ne devrait pas être très loin.

  28. merci pour ces conseils.

    C’est vraiment ainsi que tu as photographié le horse ball de l’article ?
    Je suis étonné de 1/200s. Il me semble avoir lu 1/1250s à iso 6400 dans les posts.

    En saut intérieur 1/320s, af-s sur la barre et aller chercher le cheval en léger filé fonctionne pas mal (d80).
    F2.8 c’est bien pour obtenir la plus grande vitesse mais parfois dur d’avoir la tête du cheval et du cavalier nets en même temps. F3.2 un peu meilleur mais filé semble intéressant quand même.
    Dès que j’ai de la lumière en extérieur, 1/640s et même 1/1000s donne quand même de meilleurs résultats et af-c dans ce cas fonctionne assez bien (d80 car je n’avais pas encore d300)

    Je n’ai pas bien compris ton AF. Pour le horse ball, tu n’as pas utilisé les 51 points ni le suivi 3D ? j’ai essayé 3d en laissant déclencheur appuyé à mi-course pendant le suivi du cheval et les collimateurs étaient souvent 2m à côté !!! j’ai pas compris.
    Comment choisis-tu l’af sur le dessous (du cheval ?) ?
    C’est quoi moteur haute vitesse ? un menu du d300 ? ça me rappelle servo de canon.

    ps : comment peut-on se procurer l’article d300 vs d200 ?

    merci d’avance pour tes conseils
    Marc

  29. Il faut en effet lire l’article complet, il y a pas mal de réponses à tes questions. Il y a un bon de commande dans chaque numéro de RP pour les exemplaires précédents.

    L’indication sur la vitesse était précédé de « > », ce que je voulais dire est que 1/200 est un minimum pour commencer à obtenir de la netteté. A cette vitesse, on doit avoir le corps du cheval et le cavalier net, d’autant plus facilement si on accompagne le mouvement. Mais les jambes seront probablement floues, sans que ce soit nécessairement gênant (et encore, pendant le saut, elles sont plutôt statiques). Pour figer totalement le mouvement, il faut effectivement aller chercher du côté du 1/500s ou 1/1000 s. La photo dans l’article ci-dessus est au 1/320s et bien figée.

    Pour la profondeur de champ, il y a deux facteurs : la distance à laquelle on se trouve du sujet (ça dépend du terrain) et l’angle de prise de vue : si on n’est pas complètement de profil par rapport au cheval, il faut effectivement une ouverture plus grande.

    Pour l’AF, je dis dans l’article que j’ai fait le même constat que toi avec le suivi 3D. Celui-ci est prévu pour les objets dont la trajectoire est aléatoire (oiseau en vol), ce qui n’est pas le cas ici. Ce n’est donc pas le mode qui convient. Et je n’ai pas constaté de différence entre 51 points et le cran en dessous, juste qu’on risque plus d’accrocher une mise au point sur un élément parasite (sol, autre cheval, obstacle…). C’est pas très compliqué de viser le cheval et de le suivre avec déclencheur appuyé à mi-course pour conserver la mise au point, en utilisant le suivi de map (l’AFs sur la barre présente le risque d’être décalé par rapport à là où saute effectivement le cheval — faut tester).

    Haute vitesse : réglage CH sur la molette en dessus à gauche.

  30. merci pour tes conseils. je vais commander le nr. quand je l’ai lu en diagonale en librairie, je ne savais pas encore que je pencherais pour le d300.
    une dernière question. en af-c, faut-il faire du filé, çad continuer au-delà du point de déclenchement ?
    J’ai aussi souvent le problème que le cheval passe derrière le chandelier…ou derrière un photographe situé au centre de la carrière et que l’af est perdu. quelqu’un m’a un jour conseillé de faire af sur la bombe du cavalier qui dépasse toujours. Tu es d’accord ?
    Cette personne parlait du d200 et utilisait le af groupé. Cela existe sur d300 ? tu le conseilles ?

    merci pour tes précieux conseils
    Marc

  31. Quand on fait du filé, il faut effectivement continuer le mouvement simplement pour ne pas bloquer le filé au moment de la prise de vues.

    Le mode AFC doit gérer le problème d’un chandelier qui passe devant le cheval (l’inverse, plutôt !), en restant automatiquement au point sur le cheval. Sinon, le casque est une solution, mais qui demande sûrement plus d’attention.

    Il y a l’AF groupé sur le D300 (je ne sais plus s’il s’appelle comme ça) et ça doit être le bon réglage.

  32. merci
    J’attends le livre de Vincent Luc sur le D300 pour y voir un peu plus clair

  33. He! merci pour tous ses bon commentaire il me sont très constructif.Moi je ne suis pas un pros de la photo mais un grand passionné j’adore vraiement faire de la photo.Mais la j’aimerait bien avoir le D3 mais pas les moyen pour le moment allors je voudrait savoir si un D200 ferait l’affaire pour le moment et comme deuxième appareil pour plus Tard ou devrait je investir pour un D300 Merci

  34. Sylvain > voir la conclusion dans l’article — pas possible de donner une réponse tranchée, tout dépend du type de photo que vous faites (si conditions de lumière difficile, D300 préférable), de votre budget, du prix auquel vous trouverez le D200… De toutes façons, vu la qualité de l’appareil, vous ne ferez pas d’erreur en achetant un D200.

    Je suis plus réservé sur l’intérêt d’un second appareil en numérique (sauf pour une combinaison compact + reflex). Autant en argentique cela peut se justifier, mais qu’est ce que ça apporte ? Ne vaut-il pas mieux mettre l’argent de côté pour le D3 ?

  35. Pour moi, la combinaison satisfaisante est un D200 + un Lumix LX3 quand je n’ai pas envie de me charger du reflex. Un compact expert entièrement débrayable avec un excellent caillou Leica et un stabilisateur optique étonnant.

    La baisse de prix actuelle sur le D300 me fait cependant me poser des questions. Mon D200 est en état impeccable, devrais-je pasesr au 300 pour son processeur + puissant, son traitement du bruit etc. J’ai de moins en moins de temps à passer devant l’ordi en post-traitement, il semble que le D300 fasse déjà pas mal le boulot en interne, y compris le D-Lighting. Je me trompe?

  36. Ca dépend un peu de vos optiques, mais si elles sont full-frame, ça vaut la peine de considérer le D700. Je viens de faire le saut D200 > D700, l’écart est considérablement plus significatif que D200 > D300. Et toujours avec mon LX2 dans la poche…

  37. Eh non, elles sont DX. J’exclus donc de passer au D700 🙁

  38. Dans ce cas, mon avis (c’est ce que je disais dans l’article) est que le D200 est suffisant, sauf si vous êtes amenés à photographier fréquemment dans des conditions de lumière très faible et devez faire appel à des sensibilités très élevées (par ex. sport en salle, courtes journées scandinaves, photos de nuit…). Je vous conseillerais plutôt d’attendre la génération suivante dans la famille DX haut de gamme (D400 ?).

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*