Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

DXO ou Lightroom ?

Je reprends une question de Laurent posée dans les commentaires d’une page Lightroom, car je pense qu’elle intéresse de nombreux lecteurs…

DXO ou Lightroom ? Lequel choisir ? Aujourd’hui, je remets en question mon utilisation de PS (trop complet, trop complexe) et me demande si un logiciel plus “léger” ou du moins plus dédié à la photo (au tirage numérique en fait) ne serait pas ce que je cherche réellement. Parmi vos expériences de l’un et de l’autre (voire des 2) qu’est-ce qui peut faire pencher la balance ?

 Merci pour vos avis et témoignages dans les commentaires…

17 Comments

  1. J’avoue moi aussi commencer à délaisser Photoshop pour privilégier Lightroom, maintenant que je le maîtrise mieux. Et j’ai profité du Salon de la photo pour obtenir des réponses à certaines de mes interrogations sur ce produit. Au passage, merci pour l’invitation à Photofloue, je ne pense pas avoir été le seul à en profiter. J’ai d’ailleurs remarqué que d’autres médias offraient des invitations sur leur site ou magazine. Je suis passé tous les jours à partir de jeudi au salon et je n’ai jamais remarqué de files d’attente (sauf au stand de nettoyage des capteurs, les pauvres), il faut croire que presque tout le monde rentrait gratuitement!
    Pour revenir à Lightroom, mon utilisation est encore légère. J’attend d’avoir plusieurs dizaines de milliers de photos pour affiner mon opinion et savoir s’il les gère correctement. Je suis encore loin d’avoir importé toute mes photos.
    Je n’utilise pas encore vraiment DXO mais son utilisation est complémentaire non?
    Tient, est-ce que les photographes qui passent par ici peuvent me dire s’ils utilisent Lightroom pour gérer leurs photos privées (famille) en même temps?
    Donc, pour répondre à la question, moi c’est surtout un logiciel complet de traitement (workflow) qui me convient. De la base de données au développement du fichier, tirages, les diaporamas et les sites webs Lightroom me convient vraiment. Je trouve qu’on passe vraiment de plus en plus de temps devant son écran…et on se prend à y trouver du plaisir en plus…je vais me transformer en geek, otaku nerd et compagnie!
    Cordialement.

  2. C’est marrant, parce que je fais un peu le contraire…

    Après une séance de prise de vue, je passe tout sous DxO afin de pouvoir réellement voir la qualité des photos (je parle techniquement parlant, bien sûr!), et j’optimise après sous Toshop.

    Mis à part que DxO est encore bien trop lent à mon goût, je ne vois pas comment je pourrais m’en passer, aujourd’hui, du coup j’attends la version 5 avec beaucoup d’impatience…

    Par contre, du coup, je ne sais trop comment aborder LR dans mon workflow, parce qu’il déborde un peu trop sur DxO d’un côté, et sur Toshop de l’autre!

    Du coup, j’attends avec impatience les avis des autres, n’étant toujours pas convaincu d’avoir à acheter LR… (mais pourquoi, pourquoi n’ont-ils pas mis une suite CS pour les photographes, hein? vus les prix, c’était envisageable, non?)

  3. moi,j’ai les deux Laurent! et j’avoue que j’utilise d’avantage LR pour sa simplicité…
    en revanche, lorsque j’ai des distorsions trop grandes, c’est DXO! et puis ,je reviens sous LR ( ils sont complémentaires )
    Comme le dit Le Zolive, il est plus lent, et demande un ordi top moumoute aussi, DXO fait très souvent bugger mon ordi!
    Bref, moi je suis plus LR que DXO, je verrai avec la V5 si je change mes habitudes!
    Mais actuellement je passe tout sur LR, si besoin j’ouvre une image avec DXO et reviens à LR pour terminer,et imprimer!
    Si je devais choisir aujourdh’hui : ce serai LR! 😉
    bonne nuit tout le monde…

  4. LR me semble plus a mon avis plus intuitif que DXO. Il fonctionne à la fois sur Mac et PC, mais surtout il ne demande pas une grosse configuration. Par contre pour corriger les distorsions, DXO devient indispensable…….. mais peut être pas pour très longtemps. Pour les (heureux) possesseurs d’APN Canon, la marque japonaise va très vraisemblablement sortir un logiciel « gratuit » permettant de corriger déformations et aberrations chromatiques mi-novembre.

  5. DXO, Lightroom….de quelle langue s’agit il ? J’ai lu « 10 raisons d’adopter lightroom dans le dernier RP, j’avoue que je n’ai toujours pas compris à quoi ça sert. Je ne vois pas bien ce que ça fait de plus que les logiciels qui nous sont livrés avec les APN ou les imprimantes.

  6. Personnellement j’ai découverte Lightroom en même temps que j’ai découvert le raw. J’ai essayé il y a longtemps Camera raw, mais je me demandais à l’époque à quoi cela pouvait servir.

    Le découverte de LR (lightroom) fut une révélation. Aujourd’hui je shootes toutes mes photos en raw. Je développe mes meilleurs photos sur LR. J’en suis ultra content. C’est simple et bien pensé.

    Dxo, je connais pas. Enfin, juste de nom. Donc je peux rien dire à ce sujet.

    @Pommier : LR permet d’effectuer ce qu’on appelle des développement photos numérique.
    Il permet facilement d’ajuster à postériori sur une photo : la balance des blancs, l’exposition, le constraste, la saturation des couleurs, la teinte et la luminance d’une couleur. Mais aussi, il permet de créer des virages (n&b, sépia, tc, …).

    Il permet de créer des petites retouches sur un photos pour l’embellir.

    A cela s’ajoute d’autres fonction tels que la gestion du stock d’image, la préparation à l’impression, à l’édition web, …

  7. J’ai testé Litghtroom, mais je ne connais pas DxO.
    J’ai testé également de nombreux logiciel, toujours avec dans l’idée la recherche du bon compromis « workflow-corrections minimales-prix ». Pas facile !
    Lightroom est bien entendu bien placé sur les 2 premiers, mais son prix m’a découragé (qui a dit que j’étais radin ?). Photoshop Elements est bien, mais pas génial pour le workflow.
    Au final, je vais opter pour Bibble Pro, qui m’est apparu comme le meilleur compromis, et dont les évolutions récentes ont achevé de me convaincre… Vaste sujet…

  8. Merci Philippe. Merci aussi à tous pour ces premiers commentaires et… continuez… Noël approche 😉

  9. Je mène aussi cette démarche de test de différentes solutions pour gérer workflow et développement. LR est séduisant mais étonnamment j’ai découvert Acdsee Pro 2 qui me semble plus rapide pour importer surtout pour une grosse photothèque et un peu plus ergonomique et intuitif(je n’ai pas dit économique même si c le cas). Je ne suis pas utilisateur de PS donc peut-être que je n’ai pas la culture Adobe. Ceci dit j’appréhende la fin de la période d’essai pour faire le choix de l’achat…

  10. Perso je ne suis pas pour la multiplication des logiciels, et le fait d’utiliser un logiciel de la gamme Adobe pour moi est un gros plus en terme de prise en main, tous les logiciels Adobe ayant une ergonomie commune (à peu près).
    Donc pour moi c’est 100% Lightroom, et 100% RAW.
    C’est vrai qu’il manque la correction des distortions, la possibilité d’ajouter un cadre à sa photo, mais sinon, niveau développement RAW j’en suis entièrement satisfait et je n’ai pas le courage d’aller apprendre à utiliser un autre logiciel non-Adobe (j’ai essayé rapidement RAWShooter mais l’ergonomie du logiciel m’a vite déroutée).

    Pour faire un peu de pub, un très bon site pour ceux qui veulent en savoir + sur LR :
    http://www.utiliser-lightroom.fr/

  11. J’ai hâte que sorte la dernière version de dxo qui nous promet un traitement plus rapide, seul véritable point noir de ce logiciel formidable.

  12. Moi je vais suivre les conseils de Marie et me procurer LR en complément à Nikon Capture dont j’attends avec impatience « une version »

  13. Comme Rémi. J’ai toujours été à 100% RAW sur mon reflex, et maintenant 100% Lightroom.

    Je viens de Capture One et Imatch, chacun une référence dans leur domaine respectif (dérawtiseur et catalogueur). L’intégration était limitée. En plus, Imatch était lent pour la visualisation des RAW en plein écran et il était difficile d’y faire la sélection des images car le rendu y était différent de Capture One.

    C’est pour ces raisons que je suis passé à Lightroom, pour avoir tout mon « workflow » dans un seul environnement cohérent. Lightroom vaut surtout pour l’intégration du catalogue et de la « retouche ».

    Je n’utilise plus Photoshop que pour les montages et autres mises en pages, plus vraiment pour la retouche, même si j’aimerais quelques outils à la « U-point » dans Lightroom.

    Pour DXO, je n’ai jamais adhéré au concept: je refuse de penser qu’une image doit systématiquement être corrigée d’une kyrielle de défauts techniques. A la limite, corriger les aberrations chromatique ou la distorsion quand c’est réellement gênant (pas souvent).

  14. Je travaille avec Photoshop. Mais je vais glisser une partie du processus sur LR. Il s’agit de l’editing et de la « Derawtisation ». En Effet, Bridge est extrêmement puissant, mais justement peut-être trop. Je n’utilise que du RAW et du PSD. Donc toutes les fonctions concernant la vidéo par exemple, m’encombrent. Camera RAW est vraiment très bien mais il manque les éléments sur lesquels LR est fondé : l’historique et les snapshoot. Par contre sa courbe va me manquer terriblement 🙂

    Donc dans le futur :
    LR prend en charge l’import et l’editing (trie, métadonnées, etc.) puis le tirage du raw en ce qui concerne les réglages s’appliquant à l’ensemble de l’image.
    Photoshop entre en scène pour les corrections sélectives (masques et palette graphique) puis l’accentuation après le basculement dans le profil colorimétrique de la cible.
    Si besoin, il pourra toujours gérer une éventuelle retouche, un montage ou une correction optique.

    Mais ce qui manque cruellement à LR c’est son intégration à Photoshop (a moins que ce soit enfin arrivé) : En effet, il est possible de lancer des traitements par lots depuis Bridge sur un ensemble de photos ce qui fait gagner beaucoup de temps.
    La loupe de Bridge est également supérieure : cette possibilité d’ouvrir des loupes sur plusieurs images et de les bouger simultanément pour comparer des détails (le piqué par exemple) et vraiment bien.
    J’insiste mais, l’accès à une courbe standard (en plus de la courbe paramétrique) sur Camera Raw est vraiment bien.

  15. Personnellement je n’utilise ni l’un, ni l’autre. Je fonctionne sous linux, alors je me tient à quelques logiciels comme lightzone (qui est gratuit pour linux alors qu’il coûte 250 E pour fonctionner sous Mac et Windows), Krita et bientôt autopano pro que je viens de tester et qui est vraiment formidable (il faut utiliser « Wine Windows Emultor » pour le faire tourner sous linux, mais ça marche!). Pour en revenir au sujet, je crois que je privilégierais DxO qui corespond plus à mes besoins que Lightroom, mais à mon avis celà dépend surtout de votre usage: je crois que quelqun qui cherche à avoir des photos « parfaite » aurais plus intêret à prendre DxO v5, surtout s’il utilise le raw, le fisheye et quelques autres outils dont DxO s’est fait la spécialité de corriger et développer… Enfin je ne l’ai testé que furtivement comme Lightroom mais bon, faisons de la pub aux français DxO plutôt qu’aux américains d’Adobe…

  16. Capture One de phase one est une exellente alternative 😉

  17. Bonjour a tous ,pour ma part il y a bien longtemps que photoshop ne fait plus partie de ma garde robe…c est pas pour les photographes mais plutot pour les infographistes…Lr me satisfait a tout point de vue tant son utilisation est facile.Par contre je regrette que l on n ai pas la possibilité de corriger les distorsions et autres effets de perspectives du a l objectif et son plan focal…Je suis donc obligé de passer par Dxo pour cet unique cas.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*