Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Réponses Photo 187 : matchs au sommet

RP187

« Avec l’arrivée de cette nouvelle génération de reflex, on oscille constamment entre l’enthousiasme et une forme de fatalisme. D’un côté, en effet, on ne peut qu’être admiratif devant des appareils aussi rapides, fiables et efficaces. Les progrès effectués en quelques années sont stupéfiants. Pourtant, d’un autre côté, on regrettte les temps anciens où chaque « grosse » nouveauté nous plongeait dans un nouvel univers. Entre un Nikon F2 et un F3, entre un F3 et un F4, entre un F4 et un F5, il y avait non seulement des nouveautés « électroniques » mais aussi un nouveau design, un nouvel outil à dompter, une nouvelle esthétique à critiquer ou à défendre… »

Ce petit extrait du point de vue de Jean-Christophe Béchet en conclusion d’un des « matchs » du mois résume bien les 27 pages de prise en main, d’analyses et d’essais réalisés en un temps record par la rédaction ce mois-ci.

En effet, ce ne sont pas moins de 6 nouveaux réflex que vous pourrez découvrir dans ce numéro : Canon EOS 40D, Canon EOS-1Ds Mark III, Nikon D300, Nikon D3, Sony Alpha 700, Panasonic L-10. Les deux face à face Nikon – Canon étaient très attendus : la première manche est déjà très instructive, en attendant confirmation par les tests des appareils de série.

Mais rassurez-vous, il n’y a pas que du matos dans ce numéro ! A découvrir :

  • Deux portfolios (que je trouve personnellement très beaux) : Lubisa Danilovic avec un no man’s land en noir et blanc, et Floriane de Lassée avec la solitude urbaine en couleurs et en grand format
  • Coulisses d’un métier : photographe de théâtre
  • Pratique : les feuilles d’automne, et pourquoi pas une excursion d’Eric Bouvet s’il vous prend l’envie de partir en montagne avec une chambre 4×5″ , un dos Polaroid et un Hasselblad…
  • Un dossier pour y voir plus net sur les stabilisateurs d’images
  • Et toujours les tests : Photoshop CS3 (2eme partie), Lightroom (le test officiel après mon point de vue plus subjectif du mois dernier), un outil de calibrage : Print Profiler, un dérawtiseur : Bibble Pro, les compacts Lumix FX55 (top achat) et Fuji Finepix F50fd, ainsi que plusieurs accesssoires originaux
  • Sans oublier les photos de lecteurs habituelles, l’ordre de mission (rien n’est joué), les expos et j’en passe…

Une dernière chose : Antoine Ravet (bien connu de nos services avec son photoblog flaquedeau), un lecteur, signe une tribune et suggère une pétition pour pouvoir continuer à prendre des photos dans le métro. Réagissez à cette tribune ici même sur ce blog > rendez-vous à la page prévue spécialement pour recueillir vos opinions et signatures, ou cliquez sur le logo dans la colonne de gauche.

26 Comments

  1. Bonjour,
    Avez vous une cotation sérieuse pour le matos photo d’occasion ? sinon pouvez vous me donner une adresse ?
    Merci par avance.
    Sylvain

  2. Bonjour à tous.

    j’y ai appris le décés de Yvon Le Marlec, avec tristesse.
    voilà, c’est tout ça me fait drôle de savoir qu’il n’est plus là. Même si je ne fais plus d’argentique, 20 ans de labo derriere moi, et « les maitres du tirages » ce grand livre jaune, que je lisais et relisais pour tenter d’y découvrir des messages cachés, tout cela fait partie de ma culture.

    Je t’embrasse Yvon.

  3. Ce numéro est très bien, comme d’habitude, mais par pitié, ne refaite plus de couverture qui s’ouvre comme celle de ce mois. C’est insuportable et inesthétique.

  4. Toujours rien dans ma boite… sniff.

  5. toujours pas recu 🙁

  6. Je venais spécialement pour laisser un message concernant cette insupportable couverture à battants, mais Romain l’a déjà dit et bien dit.

  7. un petit mot sur la maquette du journal… depuis quelque temps, elle me semble un peu régressive. Ce mois ci, la mention « Match au sommet » dans la pastille en étoile, ce n’est pas tres élégant, limite racoleur et pas totalement exact (il ne s’agit que de prise en main), j’ai le sentiment de retrouver « The big test » des premiers numéros, mais a moins, cette dernière mention avait le mérite d’être rigolote.

    Cela dit, ces prises en main sont intéressantes, une très bonne première approche.

    La couverture ? quelle horreur. tout ça pour une pub.

  8. J’ai une pensée pour Yvon le Marlec
    que j’ai rencontrer lors d’un stage de tirage à Lanion et j’avoue que c’est lui qui m’a fait aimer le tirage.
    Un grand pro
    pensées à lui.

  9. Oui, « aperçu en rayon presse »; mais aujourd’hui 21/09 toujours rien dans ma boîte aux lettres.MERCI à RP pour le délai d’attente imposé à ses abonnés!

  10. Pour la couverture, j’ai trouvé…

    Uhu stick ©
    sur le rabat intérieur, et hop !

    ps…c’est « le match commence », mais ça ne change rien, bien sûr

  11. Stéphane, Nicolas et Lainé : Je me suis plaint 2, 3 fois ici du délai et depuis je le reçoit le jour même !
    Plus sérieusement Philippe avait dit que ça ne dépendait pas de RP…

  12. Abonné, et reçu d’entrée de jeu décolée pour la couv. C’est rien, mais ça enleve toujours le plaisir d’ouvrir un magazine neuf !
    Très bon numéro, et pour le D300 j’avais l’appréhension d’avoir été un peu impatient en achetant mon D200 avant les vacances, mais … non rien de rien, non, je ne regrette rien !

    JL

  13. Finalement recu le 22. C’est la première fois qu’il est en retard…

  14. Dommage que RP soir arrivé si tard: j’avais déjà tout lu dans Chasseur d’Images et en beaucoup plus complet et sans les colonnes en vrac.
    Et puis cette couverture… quelle horreur… tout ca pour de l’argent!
    Heureusement, les portfolios sont biens.
    FG

  15. Bonjour,

    Une petite réaction, mais très calme, hein 😉 il ne s’agit pas de lancer une polémique, à l’encart de la page 105 « Point de vue » situé à la fin de l’article comparatif D400/40D. Je cite « Pourtant, d’un autre coté, on regrette les temps anciens où chaque « grosse » nouveauté nous plongeait dans un nouvel univers. ».

    Oui, effectivement, on peut un peu regretter. Mais de là à parler de « fatalisme », je trouve le mot bien dur.

    Le marché, les évolutions se stabilisent. Industriellement parlant, nous vivons cela dès qu’une technologie semble se stabiliser. N’en est-il pas un peu autant dans le mode de l’automobile ? Où on nous propose quoi finalement ? Des versions plus ou moins modifiées, avec plus ou moins d’électronique embarquée. Mais, en termes de fonction d’usage du bien, les parties essentielles du véhicule semblent là aussi se stabiliser. Une fois trouvé son style d’ergonomie du poste de conduite, n’est-ce pas justement ce qui rend le choix plus dur car les différences commencent quand même un peu à tenir du détail ? Et je ne citerai que cet exemple.

    Pour en revenir au sujet qui nous préoccupe, en termes d’ergonomie, les deux constructeurs semblent avoir trouvé des repères qui conviennent à une majorité d’utilisateurs. D’ailleurs, en fin de première colonne de cet article, l’auteur appuie bien sur le fait que « le D200 satisfait déjà la très grande majorité de ses utilisateurs ».

    Oui, entre les générations, les extérieurs commencent à se ressembler. Mais vue de l’intérieur, et vous le dites très justement, ils ne sont pas si proches.

    Donc, pourquoi parler de fatalisme là ou une grande majorité semblerait s’y retrouver ? N’est-ce pas un terme un peu trop fort ?

    Bien cordialement,
    Tomcuss

  16. Ne croyez vous pas que nous sommes un peu les dupes d’opérateurs qui connaissent très bien leur marché, et qui savent très bien le segmenter afin de presser le plus possible le citron de leur clients… Je m’explique: Quanbd Nikon a sorti le D200 il savait probablement déjà exactement à quoi le D300 ressemblerait et de quoi il serait fait. il en connaissait et maitrisait déjà certainement toute la technologie. Il était simplement plus interessant de procéder en deux étapes afin que des gens qui avaient acheté un D200 soit tentés de le revendre sur le marché de l’occse pour acheter un D300. Idem pour la technologie FF.
    Il y a gros à parier que CANON et NIKON ont déjà en réserve les boitiers qu’ils nous vendront dans un andd’ici, qu’ils en connaissent les novations et toute la technologie, qu’ils auraient déjà pu intégrer à leur boitiers cette année. Simplement pour eux c’est mieux de jouer deux coups qu’en pensez-vous ??

  17. Un détail à propos de ce N° très intéressant : désolé d’enfoncer le clou mais cette couverture…Grrr!!!

  18. Grosse couverture médiatique pour Adobe ! Après « 10 raisons pour lesquelles j’ai adopté Lightroom» le mois précédent, ce mois-ci un article de plus pour essayer de nous convaincre des qualités du produit. Ajoutons-y une couche de Photoshop CS3 vantant des fonctionnalités utiles pour le comptage des poussières sur les capteurs, l’imagerie médicale ou la 3D mais dont je me passe très bien pour les photos floues que je publie sur Internet. J’espère que quelqu’un chez RP trouvera le temps d’essayer la nouvelle version de Paint Shop Pro qui propose une alternative au quasi-monopole d’Adobe pour moins de 100 euros.

  19. Outre les arguments déjà relevés par Tinange, je regrette pour ma part ce qui ressemble à un nouvel ostracisme à l’encontre de « ma » monture : Minolta/Sony. J’aimerais bien qu’on m’explique pourquoi RP fait la couv’ sur le match D300/40D alors que, comme l’article le montre bien, 400€ et pas mal de spécifications significatives les séparent, en oubliant, comme le dit aussi l’introduction, l’alpha700, relégué en pages actualité.
    Il me semble plutôt que le match technique et commercial est entre le 40D et l’alpha700, le D300 ciblant clairement au-dessus. Comment lire ce choix rédactionnel sinon comme une nouvelle prime aux 2 leaders Canon et Nikon ? Pourquoi avoir confié les 40D et D300 à un journaliste et l’alpha700 à un autre ? Une mise en commun n’était-elle pas possible ? Un match à trois n’était-il pas plus vendeur ?

    Bref, vivement les tests d’exemplaires de série, que vous puissiez présenter ces 3 merveilles sur un pied d’égalité, avec leur force/faiblesse, que chaque photographe puisse se faire son opinion.

    EGr.

    PS : +1 sur ce qui a été dit de la couverture à obturateur central… et pas seulement parce qu’elle cachait un Canon… lol

  20. @ Egr : …encore que l’obturateur central en photographie c’était pas mal du tout…

  21. @Serge : certes, mais un peu lent tout de même aujourd’hui… on a un peu plus de marge à 1/8000ème 😉
    Comme le RP187 finalement… c’est plus long à ranger sans froisser la couv…!

  22. oui, cette couverture m’énerve aussi …

  23. @ EGr : non, point d’ostracisme Somynoltesque !
    Le boitier n’a pas été à disposition suffisamment longtemps pour rédiger un article sérieux autre que purement desciptif. C’est d’ailleurs pour cela qu’il figure dans les actus plutôt que dans les pages des tests.
    Quant au match suggéré… patience 😉

  24. Pas assez dispo alors que le D300 sera le dernier à être réellement dispo en tête de gondole ? Soit Sony a des leçons de marketing à recevoir, soit les relations RP/Sony ne sont pas au beau fixe.

    Merci pour la réponse en tout cas.

    Vivi, on attend le match, de pied ferme 😉
    Et en 2008, c’est le match D3/Alpha900/5DmarkII qu’on attendra lol 😉

  25. @ troux
    Pour le matos d’occasion, le plus efficace est de consulter les annonces des revendeurs à la fin du magazine Réponses Photo. C’est une cote empirique…
    Il faut savoir que le matériel acheté chez les revendeurs est en général révisé, donc souvent un peu plus cher qu’acheté directement à un particulier — bien que ces derniers aient parfois tendance à surévaluer leur propre matériel.

  26. La première réaction que j’ai eu après avoir longement attendu ce numéro de RP fut : « Quelle merde cette couverture !!! S’il vous plaît, plus jamais ça…

    Merci.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*