Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Un calculateur de profondeur de champ

dofmaster

Avec la disparition quasi-générale (et scandaleuse !) des échelles de profondeur de champ sur les objectifs, combiné aux multiples formats de capteurs, la maîtrise de la profondeur de champ* est devenue délicate. Certes, on peut vérifier immédiatement après le déclenchement si la netteté est conforme à ce qu’on attendait, mais il n’est pas facile de bien juger sur l’écran de l’appareil.

D’où l’utilité de DOFMaster (DOF comme depth of field) : le site permet d’entrer la marque de l’appareil (longue liste de numériques, y compris compacts), la focale utilisée, l’ouverture, et la distance du sujet. Clic, et on obtient toutes les infos sur la profondeur de champ, la distance netteté avant et après, la distance hyperfocale, etc.

Par exemple, avec mon petit Lumix LX2, si je zoome à fond (25,2mm de focale), à pleine ouverture (f:4.9), avec une mise au point à 5m, la photo sera nette entre 4m et 6,75m.

L’info est disponible sur le site, mais aussi un petit programme est téléchargeable pour Windows et Palm.

* la pdc pour ceux qui ont raté le chapitre :

  • la profondeur de champ est la zone qui apparaît  nette dans la photographie. Elle est fonction de l’objectif, de son ouverture et de la distance de mise au point : si vous photographiez une rangée d’arbres avec un grand angle ouvert à f:16 et mis au point sur 15 mètres, la photo sera probablement intégralement nette. Si vous utilisez un téléobjectif ouvert à f:4, seul l’arbre situé à 15m sera net, la photo sera floue avant et après.
  • la distance hyperfocale est celle qu’il faut afficher sur l’objectif pour maximiser la zone de netteté, qui ira de l’infini à la moitié de cette distance hyperfocale.

Merci à Artepp pour la suggestion.

20 Comments

  1. Génial ! et bien utile… Merci Artepp donc.

  2. Merci Philippe et Artepp pour ces infos! je suis le cas typique de la non maitrise de la pdc! D’ailleurs chaque commentaire que je reçois va dans ce sens! et puis sur nos boitiers l’image est tellement petite qu’il est difficile de vérifier si la mise au point s’est faite au bon endroit! Maintenant,si je rate ma map…je vais passer pour une andouille 🙂 !

  3. En pratique, il ne faut pas hésiter à prendre une série de photos en faisant varier le couple ouverture/vitesse. On obtient ainsi des profondeurs de champ différentes. C’est particulièrement utile quand on fait des portraits pour lesquels on souhaite une netteté partielle (les yeux mais pas les oreilles…). Marie voit ce que je veux dire 😉

    Et également se rappeler que la zone de netteté ne se répartit pas également de part et d’autre de la distance de mise au point : il y a une plus grande zone de netteté derrière que devant. Donc pour obtenir ce que l’on souhaite, il ne faut pas nécessairement faire la mise au point là où cela semble naturel. Par exemple : si je veux les yeux nets, et que je préfère avoir le nez net plutôt que les oreilles, il peut être préférable de faire la mise au point légèrement en-deça des yeux, entre les yeux et le nez, plutôt que directement sur les yeux

  4. il y a quand même un bémol…il va falloir inventé un boitier numérique relié à internet,et connecté au site!

  5. @ Philippe: et au 105mm, cette map est particulièrement difficile (enfin je trouve), et malgré les différents essais,ma zone de netteté n’est jamais au bon endroit 😉
    mais j’y travaille..;çà viendra… je suis patiente!

  6. Il doit y avoir un bouton sur le boitier pour vérifier la profondeur de champ. Comme ça ferme l’objectif au diaph choisi, ça peut être assez sombre, mais en général c’est lisible.

    Sur le site, il y a aussi des tables de profondeur de champ à imprimer.

  7. ah ah…sur le boitier? il y a un bouton pour bloquer la map oui! c’est çà?

  8. Sur le D70 en bas de l’objectif, à droite.

    RTBM comme ils disent là-bas ! (Read The Bloody Manual)

  9. non, en fait, lisez pas le manuel, sinon on vendrait moins de magazines 😉

    N.B. à main droite quand on a l’oeil dans le viseur

  10. il y a effectivement un petit bouton dont j’ignorai l’utilisation…but the bloody manual is in english…because i didn’t buy my d70 in france! et du coup,je ne comprends pas grand chose! mais merci pour tout ces renseignements… 😉

  11. Ce qui serait bien, ce serait d’avoir une sorte d’abaque dans le sac photo qui indiquerait la zone de netteté en fonction de la focale et de la distance. Est-ce que cela se trouve quelque part ?
    Je me souviens d’un vieux, vieux réponse photo où était donné un abaque dans ce style mais pour se caler sur l’hyperfocale, que j’ai pas mal utilisé, puis perdu.

  12. moi,j’ai imprimé les tables qui m’intéressent,et je vais les mettre dans mon sac photo! c’est tout!

  13. @ Marie: il est possible de télécharger les manuels en français (pdf) sur le site support de Nikon Europe (via Nikon France).

  14. merci claude pour le tuyau 😉

  15. mouais, l’idée n’est pas mauvaise sauf que le calcul ne tiens pas compte des différents capteurs et de leurs « effet guillotine » Le calculateur me donne la meme pdc avec un D100 ou un D2x, alors que la perception du flou,sa progressivité et son velouté (ou sa dureté) differe énormément entre ces deux boitiers.
    utile au siécle dernier… :)))

  16. @PiR : DoF Master te permet d’imprimer un abaque pour tes objectifs/boitiers.

  17. @ Trancept
    Merci, je n’avais pas remarqué !

  18. Il n’y a pas le Pentax K10D que j’ai depuis peu !
    🙁
    Pour l’abaque je ne vois pas le lien ?
    Un problème de profondeur de champ dans mes yeux 😉

  19. Oups, je vien de voir le lien sur la gauche de l’écran.

  20. female viagra for sale usa

    cheap viagra

    vagra professional

    receta casera viagra ajo

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*