Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Orange, Ô désespoir !

Tout marchait plutôt bien avec mon antique modem et ma ligne Wanadoo adsl, jusqu’à ce qu’Orange me propose un tuyau encore un peu plus grand, une Livebox, la télé gratos, pour le même prix qu’avant. Une offre difficile à refuser, d’autant que depuis 2000, je leur loue mon modem Alcatel Speedtouch 3 euros par mois : 200 euros déjà déboursés ni vu ni connu (et en plus j’avais laissé un dépot de garantie !) pour du matos qui vaut moins du quart (prix public).

Bref, je reçois 2 jours plus tard Livebox, décodeur Tv et tout le kit (tous les cables compris, clé USB wifi, rien à dire). Je suis les instructions pour paramétrer le truc à partir de mon Powerbook, pas de problème, ça marche. Je me rebranche sur le vieux modem, en attendant de prendre le temps de brancher la Livebox sur ma borne Airport et de faire profiter mes deux autres macs fixes de la connexion.

Quelques jours plus tard, tout d’un coup, plus d’internet.

deathbox

Je rebranche la Livebox, rien. Appel au support technique : « tous nos agents sont occupés ». Ils seront occupés 3 jours. Ensuite remplacés par un enregistrement « Suite aux intempéries, internet est perturbé sur votre secteur ». C’était donc ça. Départ à Arles, retour. Toujours pas d’internet. Allo hotline, qui répond ce coup-là : « en effet, il semble y avoir un problème sur votre ligne, tiens c’est curieux votre problème est arrivé le jour où on a ouvert l’accès à la télé sur votre ligne, on envoie quelqu’un dans 48h »; mais monsieur, je travaille avec internet, ça fait 10 jours que je suis en panne de votre fait, vous êtes injoignables pendant plusieurs jours et vous me demandez encore 2 jours… « c’est contractuel, intervention dans les 2 jours ».

Intervention du technicien : « mais pourquoi vous avez un filtre maître sur votre installation ? ». Ben, il a été posé par France Télécom il y a 5 ans. « Ca va pas, il faut l’enlever, et mettre des filtres sur chaque prise. » Bidouille, bidouille, « votre signal, il tombe d’un coup », bidouille, « je vais voir le boitier dans la rue », bidouille, « votre arrivée, vous savez pas où elle est ? » (non), bidouille, « allo, faites un test sur la ligne », bidouille, ça marche, mais quel était le problème ? « scromeuleu », merci monsieur, au revoir monsieur.

Bon, je peux (1) relever mon courrier (2) envoyer les 34 trucs urgents en attente (3) brancher la Livebox sur mon mini-réseau. Naïvement (oui, vraiment naïf, je l’admets), je mets la livebox à la place de mon ancien modem. Marche pas. Recherche sur le web des fois que…

paramètrer le WiFi : donner un nom au SSID, choisir une clef WEP ou WPA, activer ou non le filtrage MAC (attention, il n’y a le plus souvent pas d’équivalent du bouton d’association, il faut rentrer l’adresse MAC des interfaces WiFi à la main), choisir d’activer ou de désactiver la diffusion du SSID. Eviter d’utiliser le nom de SSID utilisé par la Livebox sauf si vous n’êtes pas en train de configurer avec un ordinateur connecté via WiFi (auquel cas, il faut effectuer les étapes 9 et 10 ci-après avant l’étape 7)

Je ne suis pas informaticien, mais pas complétement manchot non plus, vu les coups de fil de détresse des copains que je reçoit de temps à autre… là, malgré les instructions péniblement recueillies, rien à faire.

Aller-retour à la boutique France Télécom pour rendre le vieux modem, et en demander un autre, aux normes ADSL qui vont bien avec le réseau. « Désolé, mais il n’y a plus que des Livebox. Attendez, il m’en reste un à 70 euros, je vais voir. » Il revient avec un beau modem « haut débit »… limité à 512K. Un peu juste pour mes 8 Mega virtuels.

Hotline : « ouh là là, monsieur, je vous passe le service support informatique ». Là, je tombe sur quelqu’un qui à la fois comprend ce que je dis, et me fait comprendre ce qu’il dit (preuve que ça peut arriver). « Mais je suis désolé, dans la mesure où le problème n’est pas sur du matériel France Télécom, je dois vous facturer notre temps. 40 euros. » Ouch ! Je n’ai rien contre payer correctement les gens compétents pour du vrai service, mais là dans le principe, je trouve ça un peu gros de la part de FT. L’impossibilité de brancher la Livebox sur un réseau Airport sans reprogrammer la boîte me semble bien un problème de conception de la part d’Orange (on peut remplacer le réseau Airport par la Livebox, à condition d’abandonner l’usage des bornes, de les remplacer par des cartes, et de faire une croix sur les fonctions du réseau autres que le partage internet), et passer d’un modem simple qui fonctionne à un modem sophistiqué qui ne fonctionne pas ne me semble pas une grande avancée technologique. Le monsieur qui comprend me laisse son numéro, dans l’hypothèse (réaliste) que je mettre mes grands principes et idéaux marketing dans ma poche avec mon mouchoir dessus.

Donc, à ce point de l’histoire, je suis connecté via la Deathbox en monoposte, et je me fais à l’idée de donner 40 euros au monsieur, en espérant qu’agissant en tant que sous-traitant, rien n’ira dans la poche de FT au passage…

Tout ça pour dire que cela explique l’interruption du compte rendu d’Arles, qui devrait être complété au cours du week-end, et la mise à jour tardive de la liste des photoblogs « lecteurs » avec les dernières créations. Au passage, j’ai reformaté la liste pour que les plus récents s’affichent en premier…

P.S. La télé : rien que des chaînes de troisième rang (mis à part Arte / France 5 / TV5…). Pour toutes les autres diffusées en TNT, prière de brancher une antenne sur le décodeur !!! Et qualité moins bonne que le cable (en panne aussi, pas de chance).

Mise à jour et épilogue…

Je file à la Fnac pour acheter un modem ethernet. 70 euros. Je branche, ça fonctionne, bien que ce soit un peu compliqué car la machine possède aussi un firewall interne et un routeur, qu’il faut désactiver pour que le réseau fonctionne bien. Je file rendre ma Deathbox à la boutique FT. Je tombe sur un nouveau vendeur (très sympathique et serviable, comme le précédent) et lui explique pourquoi je la rend. Il m’annonce alors qu’il peut me fournir, en remplacement de la Livebox, un modem ethernet qui est fourni dans les cas où l’installation n’est pas compatible avec la Livebox. Pour 1 euro. Par mois, 1 euro de location au lieu de 3 pour la LIvebox ? Non, vendu 1 euro pour toujours. Et pourquoi le premier vendeur ne m’en avait pas parlé ?

Retour à la maison le nouveau modem sous le bras, installation clic-clac sans problème, tout marche. Retour à la Fnac pour rendre le modem et me faire rembourser, sans problème.

Tout marche nickel depuis.

Maintenant, il faut que je règle le problème de Numéricable… c’est pas gagné.

7 Comments

  1. C’est marrant, moi avec ma Freebox, aucun soucis depuis 8 mis. Même pas une déconnection.

  2. D’après ce que j’ai pu lire, le problème d’intégration au réseau est le même avec la Freebox…

  3. Surement, mais moi je n’ai qu’un PC, voir un deuxième (portable) quand une amie passe quelques jours chez moi et tout est relié avec une solution 100% sure à base de technologie filaire communément appellée cable ethernet !!!
    😉
    Bon courage !!!

  4. vive le célibat ! 🙂

  5. Peut-être des éléments de réponse à cette adresse :
    http://www.porciello.com/inventel/adslmax.htm

    J’ai eu le droit aussi à une longue période de déconnexion avec des techniciens successifs de la hotline m’assurant que le problème était de mon côté, qu’il fallait réinstaller mon kit de connexion (j’en n’ai jamais eu), réinstaller Windows et autres joyeusetés (pas de bol pour eux, le problème se posait d’un seul coup sur 3 machines différentes avec des OS différents, autant dire que leurs arguments tombaient à plat)…jusqu’à ce qu’une interlocutrice un peu plus consciencieuse m’envoie un technicien…qui a viré un condensateur en me disant que c’était lui qui foutait le Bronx, effectivement ça remarchait ensuite.

    Du coup, je ne risque pas de changer d’offre et me retrouver engagé pour je ne sais combien de temps, car au prochain problème de ce genre…changement de crèmerie.

    Bon courage

    Olivier

  6. Rien ne vaut un bon Modem Routeur ADSL – WiFi; Switch Ethernet. Voir NetGear (c’est le mien), DLInk, ou Ovislink. L’informatique c’est aussi ca :
    « La théorie c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. J’ai réuni théorie et pratique: rien ne fonctionne et personne ne sait pourquoi ».

  7. Une petite mise à jour de ce sujet… tout est bien qui finit bien.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*